Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

INFO FRANCE BLEU BÉARN - Pau : copies manquantes, un jury du Bac refuse de délibérer au lycée Saint-John Perse

-
Par , , France Bleu Béarn

Il manque 130 copies de philosophie. Certains membres d'un jury, réunis ce jeudi matin au Lycée Saint John Perse à Pau, refusent d'appliquer les mesures envisagées par Jean Michel Blanquer. Le jury devrait à nouveau se réunir dans l'après midi.

Le jury refuse de remplacer les notes.
Le jury refuse de remplacer les notes. © Maxppp - Pierre HECKLER

Pau, France

Au lycée Saint-John Perse de Pau, un jury de délibération du bac est bloqué ce jeudi.  Il manque 130 copies de philosophie. Certains membre du jury pour des raisons d'équité refusent de remplacer les notes manquantes par la moyenne de l'année, comme l'a pourtant demandé Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l'Éducation avait indiqué que le contrôle continu pourrait être pris en compte, en cas de copies manquantes des candidats.

Nous  nous opposons à ce type de tromperie - un membre du jury 

"Cette méthode crée une rupture d'égalité, explique un autre professeur qui participe au jury dans ce lycée palois. Certains auront la note de l'épreuve finale et d'autres auront la note du contrôle continu. Cette situation est inacceptable !" 

Certains membres du jury refusent de donner la note du contrôle continu.

En Nouvelle-Aquitaine, le rectorat avait annoncé qu'il n'y aurait aucun souci pour les notes du bac. Gabriel Attal, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse  évoquait mercredi soir le chiffre de 80 000 copies manquantes. Plusieurs autres témoignages d'enseignants font état ce jeudi de membres de jurys qui refusent de délibérer sur les notes de contrôle continu en région parisienne et dans l'Isère.