Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Pays Basque : sans réponse de l'Inspection, l'école de Mendive bloquée tous les lundis jusqu'en juin

-
Par , , France Bleu Pays Basque

Depuis que Education nationale a décidé de leur supprimer un demi-poste d'enseignant, les parents d'élèves de la vallée d'Hergaray restent mobilisés. C'est une question de vie ou de mort, ils redoutent un premier pas vers la fermeture des écoles dans les villages.

Les parents du RPI Ahaxe-Mendive dénoncent la logique comptable de l'administration
Les parents du RPI Ahaxe-Mendive dénoncent la logique comptable de l'administration © Radio France - Andde Irosbehere

Ahaxe-Alciette-Bascassan, France

"Nous ne sommes pas que des chiffres".  Voilà le message qu'ont affiché hier parents et élèves de l'école d'Ahaxe dans la cour de récréation. Ils se sont une nouvelle fois mobilisés pour dénoncer la suppression à la rentrée prochaine d'un demi-poste de français au regroupement pédagogique intercommunal (RPI) d'Ahaxe-Mendive. Ce regroupement réunit déjà les cinq communes de la vallée d'Hergaray dans deux écoles. 

Toujours sans réponse

Les parents occupent l'école tous les lundis - Radio France
Les parents occupent l'école tous les lundis © Radio France - Andde Irosbhere

Christelle Daguerre: "c'est une aberration pédagogique totale"

Pour les parents d'élèves, comme Christelle Daguerre, cette suppression de poste ne serait qu'un premier pas: "le directeur académique veut un demi-poste en basque et un demi-poste en français", ce qui conduirait, selon les parents d'élèves, à ce que "les enfants en cursus en français seront noyés dans l’enseignement en basque, et a contrario, les enfants en bilingue auront une enseignante qui donnera des consignes en français", et de demander "un cadre serein et épanouissant" pour l'enseignement. 

"Soulager les effectifs"

Sébastien Ihidoy (maire de Mendive): "Il nous ont proposé d'envoyer 5 ou 6 élèves à St Jean-le-Vieux. C'est du mépris"

Des parents fâchés aussi de la proposition de l'Inspection de transférés quelques élèves à St Jean-le-Vieux pour soulager les effectifs. Pour le maire de Mendive, Sébastien Ihidoy, "cette proposition c'est du mépris et à part ça ça ne bouge pas beaucoup". Le député de la circonscription Jean Lassalle a promis qu'il en parlerait au ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer.

Choix de la station

France Bleu