Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Périgueux : Sogeres va désormais préparer les repas de vos enfants dans les cantines scolaires

jeudi 31 août 2017 à 20:19 Par Aurore Richard, France Bleu Périgord

A la rentrée, Sogeres remplace Elior dans les cantines scolaires de Périgueux. C'est le nouveau prestataire choisi par la ville pour concocter les repas des enfants, pendant trois ans. Pour chaque menu, quasiment la moitié des produits vient de producteurs locaux.

Le goûter est aussi fourni par Sogeres et il est offert par la ville
Le goûter est aussi fourni par Sogeres et il est offert par la ville © Radio France - Radio France

Périgueux, France

« Un steak hâché de bœuf charolais, ainsi que des pommes de terre et puis, un fruit local pour terminer le repas et un laitage », François Heriveaux, le directeur de Sogeres dans le sud-ouest, révèle le menu de la rentrée.

L’entreprise devra fournir 1600 repas le jour de la rentrée et ce sera la même cadence pendant trois ans. La ville de Périgueux l’a choisie et lui a confié les cantines de ses 18 écoles.

Miser sur des produits locaux

Près de la moitié des produits que les enfants auront dans l’assiette viennent de producteurs locaux, principalement les fruits et les légumes. L’entreprise sélectionne aussi un produit bio par jour, des viandes Label Rouge, et même de l’esturgeon de Neuvic.

Les repas sont préparés dans une cuisine rue des Combes-des-Dames et ils sont ensuite acheminés dans les restaurants scolaires.

Chaque mois, Sogeres va aussi proposer un amuse-bouche aux enfants afin qu’il découvre de nouveaux goûts. « On va avoir un entremets aux lentilles corail par exemple. Si les enfants apprécient, ils pourront voter à l’issue du repas avec un jeton vert. S’ils n’apprécient pas, avec un jeton rouge », explique François Heriveaux. Cela permet aussi de savoir si ce plat peut plaire et donc, s’il mérite de figurer au menu.

Pas de mauvaise surprise pour le porte-monnaie des parents

« Le prix ne change pas. Les tarifs ont été fixés par le conseil municipal et il n’y a pas d’évolution », précise Natacha Mayaud, adjointe à l’éducation. Pour un enfant qui déjeune tous les midis à la cantine, il faut compter un budget d’environ 80 euros par mois.