Éducation

PHOTOS - En Alsace, une exposition « pour lutter contre la haine »

Par Marie Mutricy, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 21 janvier 2016 à 7:22

L'exposition itinérante présente les portraits d'artisans de la paix
L'exposition itinérante présente les portraits d'artisans de la paix © Radio France - Olivier Vogel

L’exposition "Savoir, comprendre, agir pour dire non à la haine" proposée par la fédération des maisons des jeunes et de la culture d'Alsace a été inaugurée mardi au Mémorial d’Alsace-Moselle à Schirmerck, avant de tourner dans toute la région.

L’exposition a pour but de décrypter les discours de haine, notamment sur les réseaux sociaux, grâce à une série de panneaux et d'animations interactifs. Le vernissage a eu lieu mardi au Mémorial d'Alsace-Moselle à Schirmeck en présence de lycéens de la ville. Olivier Vogel a suivi une visite pour France Bleu :

Déconstruire les préjugés

L’exposition a pour but de décrypter les discours de haine, notamment sur les réseaux sociaux, grâce à une série de panneaux et d'animations interactifs. *Philippe Stenger est_** responsable du projet à la fédération des maisons des jeunes et de la culture en Alsace :_* 

On voulait lutter contre le discours de haine dans la société et sur le net. Comment donner un certain nombre de clés de compréhension aux jeunes pour qu'ils puissent se faire leur propre opinion. Essayer d'avoir une information la plus juste et la plus éclairante possible.

Philippe Stenger répond à Olivier Vogel

Tout est fait pour créer le débat explique Hélène Bun, qui a conçu l'exposition :

Cela permet de leur apprendre à se créer un libre arbitre. On profite de ce moment pour leur apprendre à utiliser toutes les informations, toutes les images [qui circulent sur internet et les réseaux sociaux], à pouvoir trouver ce qui est de l'ordre de la manipulation, mais aussi ce qui est positif dans les médias et les informations

Hélène Bun répond à Olivier Vogel

L'expo itinérante sillonnera l'Alsace dès la fin de la semaine, en commençant par Wissembourg.

Partager sur :