Éducation

PHOTOS - Les étudiants en médecine de Montpellier de plain-pied dans le XXIe siècle

Par Sylvie Duchesne, France Bleu Hérault jeudi 12 octobre 2017 à 4:21

L'entrée du nouveau bâtiment quand on arrive du tram
L'entrée du nouveau bâtiment quand on arrive du tram © Radio France - Sylvie Duchesne

Les étudiants en première année de médecine qui suivent leurs études à Montpellier ont découvert à la rentrée le nouveau bâtiment construit près du CHU.

Impossible de manquer ce nouveau bâtiment de béton et de verre qui a poussé entre l'hôpital Arnaud de Villeneuve et le CNRS à Montpellier.

Situé juste en face de l'arrêt Occitanie de la ligne 1, il est signé de l'architecte montpéllierain François Fontès : 12.000 mètres carrés sur six niveaux équipés d'un matériel ultra moderne.

Une partie des étudiants (2e et 6e année) continuera à suivre les cours dans les locaux historiques du centre ville. La faculté de médecine de Montpellier-Nîmes est toujours la plus ancienne en activité au monde.

Le professeur Michel Mondain, doyen de la fac de médecine de Montpellier-Nîmes

Ce qui frappe dans ce nouveau bâtiment, c'est la luminosité et l'espace. Dans le hall d'entrée, une immense forêt de poteaux blancs. Certains sont creux pour recueillir l'eau de pluie.

La " forêt" de poteaux du hall d'entrée  - Radio France
La " forêt" de poteaux du hall d'entrée © Radio France - Sylvie Duchesne

Pour accéder aux étages, des passerelles et des escaliers. Cinq amphithéâtres ultramodernes, dotés des dernières innovations technologiques. Le nouveau bâtiment est d'ailleurs doté de sa propre régie télé.

L'un des amphithéâtres  - Radio France
L'un des amphithéâtres © Radio France - Sylvie Duchesne

Au plafond, la reproduction de tableaux représentant des médecins illustres qui ont fait la renommée de Montpellier.

L'architecte a voulu garder le rouge pour rappeler les locaux historiques du centre ville  - Radio France
L'architecte a voulu garder le rouge pour rappeler les locaux historiques du centre ville © Radio France - Sylvie Duchesne

Leur nom apparaît également dans la moquette rouge, au sol.

Les noms des grand médecins de Montpellier sur la moquette  - Radio France
Les noms des grand médecins de Montpellier sur la moquette © Radio France - Sylvie Duchesne

Tout a été fait dans le nouveau bâtiment pour que les futurs professionnels de santé puissent se familiariser avant l'hôpital avec la pratique des gestes techniques les plus compliqués. Aux 4e et 5e étages, on trouve donc par exemple la réplique d'une salle d'opération, une salle d'accouchement, une salle d'urgence ou encore une salle de réanimation néo natale. Les étudiants vont aussi travailler avec des mannequins. Plusieurs salles sont dédiées à l'apprentissage du théâtre pour appréhender la relation médecins-patients (c'est unique en France).

Michel Mondain, le doyen de la fac de Montpellier-Nîmes

Les différentes associations étudiantes ne sont pas oubliées. Elles possèdent toutes un local au rez de chaussée du bâtiment.

Le local de la Corpo étudiante - Radio France
Le local de la Corpo étudiante © Radio France - Sylvie Duchesne

"Ce qui est vraiment sympa, c'est qu'on a dans la ville, la vieille faculté de médecine où on sent un poids de l'histoire considérable et ici, on sent l'avenir.'

Adrien Mayo, en 3e année , le président de la corpo étudiante

Le bâtiment s'insert dans un vrai "Campus santé" puisque les hôpitaux Lapeyronnie et Arnaud de Villeneuve sont tout proches. Il est également situé à quelques mètres du CNRS. C'est ce que l'ancien maire de Montpellier, Georges Frèche avait souhaité lorsqu'il a évoqué la première fois l'idée de ce bâtiment. Son modèle : le campus d'Harvard aux Etats Unis.

"La localisation de la fac est superbe parce qu'elle est située à côtés des hôpitaux et à côté du CNRS."

Stanislas Quésada, le président de l'association des élus étudiants de Montpellier

Le bâtiment, qui a coûté 45 millions d'euros a été entièrement financé par la région. Des travaux de rénovation et d'extension sont également prévus sur le site de Nîmes, situé tout près du CHU Carémeau. La faculté de Montpellier est en effet liée par convention aux CHU de Montpellier et de Nîmes.

Reportage France Bleu Hérault