Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ponthoile : l'école de la chanson des "Oubliés" va rouvrir

-
Par , France Bleu Picardie

L'école de Ponthoile (Somme), fermée en 2018 et qui a inspirée une chanson à Gauvin Sers, va rouvrir. Elle sera convertie en centre pédagogique et culturel.

L'ancienne salle informatique va servir de salle de spectacle
L'ancienne salle informatique va servir de salle de spectacle © Radio France - Caroline Félix

L'école de Ponthoile dans la baie Somme va renaître de ses cendres ! Sa fermeture en juillet 2018 a été mal vécue par la commune. Cet épisode avait inspiré la chanson sur les déserts ruraux "Les Oubliés" de Gauvain Sers. Le clip a même été tourné dans les locaux de l'école. En ce moment le bâtiment est en travaux pour être reconverti en centre culturel et pédagogique. Un première ouverture est prévue en juin pour quelques mois, avant la fin des travaux d'ici deux ans.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

La salle informatique va être transformée en salle de spectacle. Des expositions et ateliers créatifs et pédagogique seront également proposés au public. Dehors le terrain de jeux sera transformé en théâtre de verdure, pour accueillir des représentations les jours de beau temps. Le maire compte également installer un jardin pédagogique. "Ça peut être demain un but de sortie du dimanche après-midi", se réjouit le maire de la commune Henri Poupart. 

Le maire Henri Poupart n'a pas mis en vente le mobilier scolaire, qui servira pour les ateliers créatifs
Le maire Henri Poupart n'a pas mis en vente le mobilier scolaire, qui servira pour les ateliers créatifs © Radio France - Caroline Félix

L'espace sera géré par la compagnie du Théatre du monde entier, qui sera en résidence. Son directeur artistique, le comédien picard Jean-Michel Noirey compte aposer un texte de Victor Hugo de 1848 à l'entrée du bâtiment : "Il faudrait multiplier les écoles, les chaires, les bibliothèques, les musées, les théâtres, les librairies. Il faudrait multiplier les maisons d'études pour les enfants, les maisons de lecture pour les hommes. Tous les établissements, tous les asiles où l'ont médite, où l'on s’instruit, où l'on se recueille, où l'on apprend quelque chose, où l'on devient meilleur. En un mot, il faudrait faire pénétrer de toutes parts la lumière dans les esprits du peuple, car c'est par les ténèbres qu'on le perd."

"Un pied de nez au institutions"

Jean-Luc Massalon l'ancien instituteur est très satisfait de ce projet : "c'est presque un pied de nez aux institutions. L'école est toujours vivante, malgré la brutalité de la fermeture. Ça a été très brutal de la part de l'inspection académique, du ministère, de la communauté de communes. Et bien malgré cela, l'école de Ponthoile vit toujours."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess