Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pierre Barrière, le directeur de l'Education nationale dans le 64, part à la retraite

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le directeur académique des services de l'Education nationale aura passé 6 ans dans le département.

Pierre Barrière était en poste dans les Pyrénées-Atlantiques depuis 2013
Pierre Barrière était en poste dans les Pyrénées-Atlantiques depuis 2013 © Radio France - Andde Irosbehere

Pierre Barrière quittera officiellement ses fonctions lundi 30 septembre. Originaire de Montpellier, il aura passé en tout 6 ans en fonction dans les Pyrénées-Atlantiques. Parmi les dossiers, il aura eu à faire et défaire la réforme des rythmes scolaires. Il est aussi celui qui a développé les RPI, le regroupements pédagogiques intercommunaux, qu'il défend comme une solution pour maintenir la population en milieu rural.

"Lorsqu'il y a une déprise démocratique, le RPI permet d'avoir un nombre de niveaux par classe qui n'augmente pas. Quand dans une école à trois classes, on passe à deux classes, on se retrouve avec quatre niveaux par classe. C'est plus difficile d'enseigner dans ces conditions. D'où l'intérêt de se mettre en réseau avec un village voisin."

"Cela n'emmène pas forcément à fermer les écoles dans les villages. On a d'ailleurs eu très peu de fermetures au Pays basque : Sainte-Engrâce, Ainhice-Mongelos, et c'est tout." Dans les conditions de RPI, "on est dans un "mieux" d'école et non un "moins" d'école."

La spécificité du bilinguisme

Pierre Barrière aura aussi eu gérer l'une des spécificités du département, et notamment l'enseignement bilingue français-basque. "Il y a un engagement fort pour que la langue vive, une demande sociale qu'on accompagne. Encore faut-il le faire avec des ressources humaines formées. C'est le grand défi auquel il a fallu s'atteler."

Concernant les relations avec Seaska, la fédération des écoles immersives en euskara, l'Inspecteur indique "qu'il n'a pas méprisé la langue basque", en réponse aux propos de l'ancien président Paxkal Indo, tenus dans un entretien accordé à Mediabask. "Je crois que le fait de leur accorder 19 postes résout tout, d'une certaine manière."

Pierre Barrière était l'invité de la rédaction ce jeudi, réécoutez l'intégralité de son interview :

Pierre Barrière, le directeur académique des services de l'Education nationale dans le 64, part à la retraite

Pierre Barrière sera remplacé à partir du 1er octobre par François-Xavier Pestel, qui était pour sa part directeur académique dans le Tarn-et-Garonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess