Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Éducation

Pierrelatte : treize élèves par classe de CP à l'école du Rocher

lundi 4 septembre 2017 à 18:58 - Mis à jour le lundi 4 septembre 2017 à 21:17 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

L'école élémentaire du Rocher à Pierrelatte est le seul établissement ( REP +) concerné par ce dédoublement des classes de CP en Drôme-Ardèche. Cette année, il y a, en moyenne, treize enfants dans chacune des quatre classes de CP.

Les classes de CP ont été dédoublées à l'école du Rocher à Pierrelatte, seul établissement concerné en Drôme-Ardèche.
Les classes de CP ont été dédoublées à l'école du Rocher à Pierrelatte, seul établissement concerné en Drôme-Ardèche. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'est une rentrée sereine et souriante pour les élèves de CP de l'école élémentaire du Rocher à Pierrelatte. Cette année, les quatre classes de CP compte, en moyenne, treize élèves, soit deux fois moins d'enfants que l'an dernier.

Une mesure qui fait l'unanimité dans l'école

Ecole élémentaire du Rocher à Pierrelatte, dans la Drôme. - Radio France
Ecole élémentaire du Rocher à Pierrelatte, dans la Drôme. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'était une promesse d'Emmanuel Macron : dédoubler ces classes dans les quartiers les plus défavorisés. C'est fait à l'école du Rocher à Pierrelatte, seule école en REP +, réseau d'éducation prioritaire renforcé. L'école compte pour cette rentrée, cinquante-deux élèves et quatre classes de CP, chaque classe accueillant en moyenne treize élèves. "Je trouve que c'est une très bonne idée, le maître aura plus de temps avec chaque élève" explique une maman d'élèves de CP devant le portail de l'école.

"C'est mieux pour nos enfants, surtout pour ceux en difficulté'

C'est également une bonne mesure pour Sandra Tavernier, professeur des écoles depuis une vingtaine d'années. Cette institutrice en CP est ravie de ce dédoublement. "Avec treize enfants, on peut suivre individuellement les enfants et faire du travail en petit groupe, ce qui est beaucoup plus compliqué avec vingt-six élèves".

"On va pouvoir travailler dans le calme"

La directrice de l'école élémentaire du Rocher est du même avis. "On peut travailler autrement avec des petits effectifs, il y aura plus d'échanges entre enseignants ; les élèves en difficulté seront mieux encadrés et les bons élèves pourront avancer plus vite" explique Cécile Fourré.

Reportage à l'école du Rocher où ce dédoublement semble faire l'unanimité.

Le dispositif "plus de maîtres que de classes" maintenu

Les classes de CP ont été dédoublées dans l'école élémentaire du Rocher, en REP +, à Pierrelatte.  - Radio France
Les classes de CP ont été dédoublées dans l'école élémentaire du Rocher, en REP +, à Pierrelatte. © Radio France - Mélanie Tournadre

La directrice de l'école du Rocher est d'autant plus satisfaite que le dispositif "plus de maîtres que de classes" est maintenu, cette année, dans son école. Il y a donc un poste de professeur des écoles supplémentaire pour pouvoir travailler en groupes dans les autres niveaux et mettre en place une autre pédagogie.

"On espère que quand le dédoublement des classes va se généraliser, on ne va pas perdre ce poste supplémentaire" explique Cécile Fourré.

"Il ne faut pas perdre, à l'avenir, le dispositif plus de maîtres que de classes"

Le dédoublement des classes de CP et CE1 dans les quartiers défavorisés, pour les REP et REP +, s’étalera finalement sur trois ans, jusqu’en 2019, soit un an de plus que prévu.

La directrice de l'école du Rocher à Pierrelatte est satisfaite de ce dédoublement des classes de CP;

Pierrelatte, dans le sud de la Drôme - Radio France
Pierrelatte, dans le sud de la Drôme © Radio France - Denis Souilla