Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Plus de 250 collégiens mosellans découvrent le milieu du BTP à l'occasion de leur stage de troisième

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Cinq établissements mosellans participent cette semaine à l'opération "Give me five", proposée par le groupe Vinci. L'objectif est de confronter des élèves issus de réseaux d'éducation prioritaire (REP et REP+) à un milieu qu'ils ne connaissent pas du tout.

Les collégiens ont pu découvrir plusieurs facettes du BTP.
Les collégiens ont pu découvrir plusieurs facettes du BTP. © Radio France - Arthur Blanc

A l'occasion du stage d'observation de troisième, environ 250 collégiens mosellans passent cette semaine auprès du groupe Vinci qui leur fait découvrir le secteur du BTP. L'initiative, baptisée "Give me five", a pour but de s'adresser aux établissements REP et REP+, et réalise plusieurs étapes en France. Pour cette semaine, c'est en Moselle que le programme pose ses valises. Cinq établissements du département envoient chacun une cinquantaine d'élèves pour qu'ils y réalisent leur stage.

Visite de chantier

Ce mercredi, les jeunes du collège Pierre Adt de Forbach ont par exemple pu visiter le chantier Arenas, situé quartier de l'amphithéâtre à Metz, en face du centre commercial Muse. Au programme, plusieurs ateliers de découverte des métiers du BTP, avant une visite du futur immeuble de bureaux encore en travaux. "Ça me plaît parce qu'il y a beaucoup de choses que j'apprends", confie Raman. "Ça montre ce qu'ils font, que c'est un beau métier très impressionnant à voir", poursuit Enzo. De là à susciter des vocations, ce n'est pas gagné, la plupart souhaitant devenir footballeur ou archéologue. Mais Eric a peut-être trouvé sa voie. "On a même parlé de codage informatique, je ne savais pas que ça existait dans ce secteur, et c'est ce que je veux faire plus tard."

Le chantier Arenas visité par les collégiens. - Radio France
Le chantier Arenas visité par les collégiens. © Radio France - Arthur Blanc

Vinci, qui organise ce stage, ne souhaite pas forcément susciter des vocations. Selon Thierry Covelo, le responsable du développement RH, de la diversité et de l'inclusion, il faut susciter aider les jeunes issus de milieu défavorisés. "Ils n'ont pas de réseau, ils n'ont pas de main tendue, pas un environnement familial très affûté sur le sujet. Et donc on essaye de compenser ce déficit au départ pour compenser ce retard", explique-t-il. L'opération existe dans toute la France. Au total, 5 000 collégiens sont concernés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu