Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Plusieurs communes de Haute-Vienne et de Corrèze testent le petit déjeuner à l'école

-
Par , France Bleu Limousin

Depuis la rentrée dans certaines écoles les enfants prennent leur petit déjeuner avant de faire classe. La Corrèze et la Haute-Vienne font partie des départements qui expérimentent le dispositif lancé par le gouvernement pour lutter contre la pauvreté et éduquer les enfants à la santé alimentaire.

Les 22 enfants de l'école de Rilhac-Xaintrie déjeunent à l'école les mardis et vendredis uniquement cette année
Les 22 enfants de l'école de Rilhac-Xaintrie déjeunent à l'école les mardis et vendredis uniquement cette année © Radio France - Philippe Graziani

Limousin, France

Faire la classe le ventre plein ça change tout. Depuis le début de la rentrée Audrey Bornet, la directrice de l'école de Rilhac-Xaintrie en Corrèze ne voit que du positif dans ces petits déjeuners que les 22 enfants de l'école prennent avant d'étudier tous les mardis et vendredis. Il y a la convivialité d'abord. "Les enfants sont contents de manger ensemble, tous la même chose". Et il y a ensuite le travail en classe. "Il y a des enfants qui se lèvent tôt. Le petit déjeuner leur permet de manger à 9 heures et de tenir jusqu'à 12h15", explique la directrice. "Ca leur permet d'être plus concentrés".

Une action pédagogique

L'école de Rilhac-Xaintrie est l'une des deux écoles en Corrèze qui expérimentent depuis le début de l'année ces petits déjeuners à l'école lancés par le gouvernement pour lutter contre la pauvreté. Même si dans la commune on ne peut pas vraiment parler de pauvreté des familles mais, explique la maire Laurence Dumas, "ces petits déjeuners permettent d'avoir une action pédagogique" en même temps sur l'alimentation. "Il y a encore des enfants qui partaient le matin avec un Kit-Kat". La commune, qui fournit les petits déjeuners, veille donc à proposer des produits plus sains, comme des laitages, des fruits, du pain. 

Gratuit pour les familles

En Corrèze outre l'école de Rilhac-Xaintrie, celle de Puy d'Arnac participe à l'expérimentation. En Haute-Vienne il s'agit de celle de Nedde, de Dompierre-les-Eglises, de Champagnac-la-Rivière et à Limoges l'école René Blanchot. Le dispositif ne coûte rien aux familles et rien non plus , ou presque, aux communes qui fournissent ces déjeuners puisqu'elles reçoivent de l'Etat une subvention d'un euro par enfant et par jour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu