Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plusieurs étudiantes filmées à leur insu sous la douche dans les résidences universitaires

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Depuis le début de l'année universitaire, plusieurs étudiantes rennaises ont été filmées à leur insu dans les sanitaires communs de leurs résidences CROUS. Sur le campus de Beaulieu, deux jeunes femmes ont même dû déménager.

Vue de la cabine de douche.
Vue de la cabine de douche. © Radio France - Sarah Nedjar

"Je n'ose même plus prendre ma douche ici. Je prends mes affaires à la salle de sport et je me douche là-bas." Chloé a 19 ans. Comme 900 autres étudiants, elle a posé ses valises en septembre dans l'une des deux résidences non sécurisées du campus de Beaulieu, à l'Est de Rennes (Île-et-Vilaine). Dans ces deux bâtiments non rénovés du CROUS, les douches sont mixtes et communes. Pire encore : les portes des douches ne sont pas sécurisées. Il y a une bonne vingtaine de centimètres entre le bas de la porte et le sol, permettant aisément d'y passer la tête, ou un appareil d'enregistrement.

Les portes des douches bientôt changées selon le CROUS

Ce cas a été recensé au moins deux fois depuis le début de l'année universitaire, rien que sur le campus de Beaulieu. À seulement quelques semaines d'intervalles, les deux jeunes femmes ont surpris des appareils les filmant à leur insu sous leur douche ( un téléphone et une caméra de type "GoPro"). 

Contacté par France Bleu Armorique, le CROUS de Rennes-Bretagne a promis des mesures. "Pour ce genre d'agissements, c'est tolérance zéro", affirme Hervé Amiard, le directeur du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) en Bretagne. "Nous allons changer les portes qui doivent l'être au plus vite, et rencontrer les jeunes résidentes pour connaître leurs attentes." Le CNOUS (même organisation au niveau national) a également pris connaissance du dossier.

En attendant des mesures, plusieurs jeunes femmes partagent leurs témoignages et mésaventures autour de ces douches communes. Sur les 1200 logements que compte le campus universitaire de Beaulieu, la moitié des logements disposent de douches privatives.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess