Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Polémique autour du lieu d'implantation d'un nouveau collège dans le Sud Ardèche

mercredi 10 janvier 2018 à 21:19 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Le collège de Joyeuse, vétuste, doit être remplacé. Le nouvel établissement, pressenti sur la commune voisine de Lablachère, devrait finalement être construit à Joyeuse comme l'a annoncé le Conseil Départemental en décembre. Mais les élus de Lablachère dénoncent ce revirement.

Collège (photo illustration)
Collège (photo illustration) © Maxppp - Lionel Vadam

"Promesse du Département non tenue. Sept ans pour s'apercevoir que le site de Joyeuse serait mieux situé que le site de Lablachère! Comment en est-on arrivé là?". Voici commence la lettre ouverte signée par le maire et les conseillers municipaux de Lablachère. 

Depuis plus de six ans, Lablachère prépare la construction du collège

Ils expliquent que la commune a acheté des terrains quartier de la Raze, près de la piscine, du stade, à la demande du Département, en prévision de la construction du nouveau collège. Ils citent Hervé Saulignac, ancien président du Département de l'Ardèche, qui en 2016 annonçait: "les élèves feront leur rentrée sur le site de la Raze à Lablachère à 2020." Pour les élus du village, cette décision était actée, il ne restait plus que les études à faire. Ils demandent donc au Conseil Départemental de maintenir ce choix.

Nous demandons au Département d'honorer sa parole, qui a plus de six ans quand même. Tout est prêt à la Raze. - Chantal Théraube, première adjointe

Chantal Théraube, première adjointe à Lablachère

Un terrain à Joyeuse proposé pourtant par la Communauté de Communes

Mais le terrain de Joyeuse a été proposé par la Communauté de Communes Beaume-Drobie, dont fait partie Lablachère. Les élus du territoire se sont concertés donc répond le Président du Département Laurent Ughetto, agacé par cette polémique.

Il ajoute que les études environnementales avant travaux doivent être plus rapides à Joyeuse qu'à Lablachère: huit mois pour le premier site, deux ans pour le second. Le choix de Joyeuse permettrait d'ouvrir rapidement le nouveau collège, en 2020. Mais face à la polémique, Laurent Ughetto est prêt à lancer les deux études; les élus de Lablachère devront alors assumer le retard du projet explique t'il.

Si les élus locaux n’arrivent pas à s’entendre, alors qu’ils prennent la responsabilité de différer la réalisation d’une infrastructure indispensable et urgente pour les collégiens du secteur. - Laurent Ughetto

Laurent Ughetto, président du Conseil Départemental de l'Ardèche

Outre des élus de Lablachère, le choix du terrain à Joyeuse mécontente aussi des agriculteurs. Ils manifestaient avant Noël contre la perte de terres cultivables.