Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Policiers municipaux dans les écoles de Nice : "une chaîne de sécurisation" selon l'adjoint à l'éducation

mardi 4 septembre 2018 à 9:05 Par Emma Sarango, France Bleu Azur

Christian Estrosi annonce la généralisation d'une expérimentation lancée au printemps 2018 : la présence d'un policier municipal non-armé, dans les écoles de Nice. Au lendemain de la rentrée, France Bleu Azur fait le point avec Jean-Marc Giaume, l'adjoint en charge de l'éducation.

Jean-Marc Giaume, adjoint en charge de l'éducation à la mairie de Nice, invité de France Bleu Azur mardi
Jean-Marc Giaume, adjoint en charge de l'éducation à la mairie de Nice, invité de France Bleu Azur mardi © Radio France - Sarango

Nice, France

C'était la rentrée lundi pour la plupart des 190.000 élèves azuréens dont 30.000 enfants scolarisés dans les écoles maternelles et primaires de Nice. Des écoles qui pourront bientôt disposer d’un policier non-armé dans leur enceinte. Christian Estrosi annonce la généralisation de l'expérimentation lancée au printemps dernier. " L'expérimentation dans les trois écoles niçoises a été un succès" explique Jean-Marc Giaume, invité de France Bleu Azur mardi matin. "Désormais la généralisation se fait _sur la base du volontariat_, ce sont les conseils d'école qui décideront" explique l'adjoint au maire en charge de l'éducation. 

Des recrutements de policiers municipaux envisagés

Un dispositif critiqué lors de son lancement notamment par les syndicats de policiers. Ils estiment qu’un agent non-armé ne peut pas agir contre une éventuelle attaque terroriste. "Le policier est un des éléments d'une chaîne de sécurisation" rappelle Jean-Marc Giaume.

"Il y a d'autres policiers qui patrouillent autour des établissements, _les directeurs d'école ont un bouton d'alerte_, des grilles micro-performées autour des bâtiments" détaille l'adjoint au maire en charge de l'éducation. Si d'autres établissements rejoignaient le dispositif, "il pourrait y avoir d'autres recrutements de policiers municipaux" a enfin précisé Jean-Marc Giaume.

Les nouveautés de la rentrée à Nice avec Jean-Marc Giaume, adjoint au maire en charge de l'éducation