Éducation

À Pollestres, les anciens et les enfants vont apprendre à se connaître

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon mercredi 23 mars 2016 à 16:03

Rencontre entre Pierrette et des enfants de Pollestres
Rencontre entre Pierrette et des enfants de Pollestres © Radio France - Cyrille Manière

A Pollestres, les anciens ont la possibilité de partager des moments avec une classe de CM2. La première rencontre a eu lieu et il y en aura d'autres. Des liens ont commencé à se créer.

Le contact n'a pas mis longtemps à s'établir. Cette classe de CM2 a reçu pour la première fois ses nouveaux amis, ses nouveaux parrains et marraines plus exactement. À l’initiative de la marie, les personnes âgées volontaires se sont inscrites, 16 personnes ont été candidates. Denise a voulu se rapprocher d'enfants :

"Avant, les après-midi on pouvait garder les enfants à la gymnastique et ainsi partager avec eux, mais ce n'est plus possible. Mes petits-enfants ont 25 et 26 ans donc je n'ai plus d'enfants dans mon entourage et ça fait du bien de pouvoir échanger."

Moment de rencontre entre aînés et enfants - Radio France
Moment de rencontre entre aînés et enfants © Radio France - Cyrille Manière

Pierrette était peut-être la plus âgée, mais certainement la plus enthousiaste, voire la plus euphorique de pouvoir parler de son enfance avec les petits Pollestrencs :

Pierrette et Denise : "C'est merveilleux"

"C'est magnifique, c'est le top, pour les enfants il ne peut pas y avoir mieux et pour moi ce que je vois c'est merveilleux. J'ai envie de parler de tout avec eux, de mon enfance."

Entre ces deux générations, il n'y avait plus de communication selon le maire de Pollestres Daniel Mach : "Le contraste est saisissant entre ces enfants qui travaillent désormais sur des tableaux numériques et les anciens qui écrivaient à la plume. L'idée est donc de mettre des parrains et des neveux pour que chacun se reconnecte par des sentiments. Les enfants vont écrire des lettres aux personnes âgées et elles leur répondront. On provoquera aussi des rencontres et des repas. Il faut recréer ce lien et ne plus créer une société de jeunes et de vieux."

"J'ai commencé à travailler quand j'avais votre âge.""

Les discussions ont vite démarré. Face à leurs aînés, les enfants ont une grande priorité dans leurs questions : "Avez-vous connu la guerre ?" Pierrette s'empresse de leur répondre que oui et qu'elle se souvient des restrictions.

"A quel âge avez-vous commencé à travailler ?" Là encore Pierrette est fière de leur répondre :"À votre âge, j'avais onze ans, j'allais faire des lessives. Une fois que j'ai eu mon certificat d'études il a fallu que j'aille travailler."

Discussion entre Pierrette et les enfants

Autre question : "Dans quelle boîte de nuit alliez-vous ?" Pierrette , interloquée, explique aux enfants le principe des bals de village. Les questions fusent, les réponses aussi et la dame âgée déborde d'affection pour ses nouveaux amis : "Vous êtes belles", lance-t-elle aux filles en leur prenant les mains. Elle taquine aussi les garçons : "Ne les embêtez pas pendant la récréation, soyez gentils avec elles."

"On s'en fout de l'âge !"

Pour les enfants, la première rencontre est aussi un succès : "Ces gens peuvent être nos amis, on s'en fout de l'âge. Si je peux faire plein de choses avec eux ce sera super, je peux même leur apprendre à tirer dans un ballon, s'ils veulent", explique Nicolas.

Illien, Kayna et Justine elles aussi ont apprécié : "On voulait vraiment savoir si ces personnes avaient connu la guerre car nous on ne l'a pas connue, même si c'est compliqué en ce moment en France."

Des enfants enthousiastes : "on s'en fout de l'âge"

Le premier contact est établi. Dans les prochains jours, les enfants rédigeront chacun une lettre à envoyer aux aînés qui leur répondront à leur tour. Le but est d'échanger sur l'école et l'enfance et de comparer. Des rencontres et des repas communs viendront ensuite.

Avant de partir, Pierrette n'a pas manqué d'adresser un dernier message aux enfants : "Travaillez bien et vous réussirez dans la vie."

Moment de rencontre à Pollestres - Radio France
Moment de rencontre à Pollestres © Radio France - Cyrille Manière