Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Pont-à-Mousson : la rentrée avant l'heure pour des élèves du collège et lycée Marquette

mardi 29 août 2017 à 5:00 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

A Pont-à-Mousson, une vingtaine d'élèves de 3è et seconde participent jusqu'à jeudi à "L'Ecole ouverte" mise en place par le lycée Jacques Marquette. Remise à jour des connaissances mais surtout dédramatisation de la rentrée "chez les grands".

Ambiance détendue pour cette remise à jour sur les instruments et unités de mesure
Ambiance détendue pour cette remise à jour sur les instruments et unités de mesure - Philippe Glineur

Ils sont neuf ce lundi matin dans une salle de classe du lycée Marquette à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). Au programme, une révision des instruments et des unités de mesure en compagnie de Karine Ladmiral et Frédéric Cordier, professeurs de physique - chimie. Elèves et enseignants : tous sont volontaires. "J'avais quelques difficultés en fin d'année, donc c'était pour être meilleure", confie Salomé qui entre en classe de 3è. Volonté de se remettre dans le bain également pour Anissa, Sarah, Filiz ou encore Emilie. "On est beaucoup plus disponibles, ils sont en petits groupe", souligne Karine Ladmiral.

Montrer que les professeurs de lycée sont des gens accessibles et casser un peu le mythe : pour ça aussi, je pense que ce n'est pas mal - Karine Ladmiral, professeur de physique/chimie

Philippe Glineur, proviseur adjoint du lycée ajoute : "L'idée, c'est de donner envie à ces élèves de poursuivre leurs études dans un lycée. Il ne faut pas que ça leur fasse peur. C'est une suite logique dans leur cursus". Selon leurs envies, une vingtaine d'élèves au total vont suivre des cours de physique, mathématiques et anglais, le matin, jusqu'à jeudi 31 août. Tom a hâte d'être à lundi prochain. Il entre en seconde. "Mes impressions ? Ca a l'air d'être vraiment bien. C'est cool !"