Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pour aider les étudiants, les acteurs de l'enseignement supérieur et le CROUS Normandie cassent la tirelire

Précarité, Inquiétudes sur la maladie, les examens, les études... Les étudiants normands ne sont pas épargnés par la crise sanitaire du coronavirus Covid-19. Ce mercredi 29 avril, l'académie normande, les facs et le CROUS régional ont confirmé plusieurs investissements pour leur venir en aide.

Entre les facs fermées, les cours à distance, le flou sur les examens et l'avenir professionnel, la période n'est pas simple pour les 92 500 étudiants normands.
Entre les facs fermées, les cours à distance, le flou sur les examens et l'avenir professionnel, la période n'est pas simple pour les 92 500 étudiants normands. © Radio France - Sixtine Lys

Les examens sont ajournés, les facs sont fermées "jusqu'à l'été" (comme l'avait précisé le président Emmanuel Macron lors de son allocution le 13 avril dernier), mais pour autant, les inquiétudes ne disparaissent pas chez les étudiants de Normandie. En vérité, elles sont nombreuses : les risques sanitaires liés au coronavirus Covid-19 en lui-même, mais aussi les interrogations sur l'avenir professionnel, leur préparation aux examens, la précarité, le logement, les ressources, etc. Pour y répondre, plusieurs centaines de milliers d'euros d'aides ont été validées ce mercredi 29 avril à destination des étudiants.

Une aide matérielle

Ce coup de pouce a été organisé par divers acteurs régionaux de l'enseignement supérieur : l'académie et le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) de Normandie, mais aussi les universités de Rouen, du Havre (Seine-Maritime) et de Caen (Calvados) et des écoles d'ingénieur et d'architecture. "Nous avons ainsi recensé et évalué la situation de milliers d’étudiants en difficulté et apporté à chacun des solutions concrètes", détaille un communiqué paru ce mercredi 29 avril.

Parmi ces solutions matérielles :

  • Les aides d'urgence ponctuelles : une somme versée en une seule fois par le CROUS, à titre exceptionnel. Environ 1 300 étudiants normands en ont bénéficié, pour une somme totale de 240 000 €.
  • Les "e-cartes" destinées aux achats de première nécessité, comme l'hygiène ou la nourriture. Les acteurs régionaux en ont distribué 388, ce qui représente une aide de 64 000 €.
  • Les paniers repas hebdomadaires, distribués environ 1 300 fois.
  • Pour ceux qui n'ont pas pu honorer leur stage rémunéré, une compensation : 42 500 € distribués à 85 étudiants.
  • Compensation également pour ceux qui ont perdu leur emploi étudiant : 19 200 € distribués à 58 étudiants.
  • Les prêts de matériel informatique pour travailler à distance : 434 étudiants ont profité de prêts d'une valeur totale de 310 000 €.
  • Pour les étudiants en échange international (Erasmus, etc) : 275 aides au rapatriement, d'une valeur totale de 55 000 €.

Une aide psychologique

Au-delà des aides financières, un soutien psychologique a également été proposé aux étudiants normands. Dans certains établissements, les psychologues téléconsultent, au même titre que les nutritionnistes

Même mobilisation, affirme le communiqué, du côté des assistantes sociales et des acteurs sportifs et culturels, qui adaptent leurs propositions au confinement pour accompagner les étudiants à distance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess