Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face au coronavirus, la FCPE de la Somme espère l'avancement des vacances de printemps

-
Par , France Bleu Picardie

Alors que les fermetures de classes se multiplient dans la Somme depuis la mise en place d'un protocole sanitaire anti-covid plus strict, la fédération des parents d'élèves ne s'opposerait pas à un avancement et un rallongement des vacances de printemps.

Illustration - Classes fermées pour cas de Covid dans une école maternelle
Illustration - Classes fermées pour cas de Covid dans une école maternelle © Radio France - Julien Pasqualini

Alors que se tient ce mercredi matin un nouveau conseil de défense sanitaire et que de nouvelles restrictions pourraient être annoncées face à la progression de l'épidémie de coronavirus, la question des écoles est centrale. Faut-il les fermer pour enrayer les contaminations ? Faut-il s'en tenir au protocole sanitaire actuel qui prévoit, dans les départements en vigilance renforcée qu'une classe ferme dès qu'il y a un cas positif ? La secrétaire générale de la Fédération des Conseils de Parents d’Élèves (FCPE) de la Somme répond à France Bleu Picardie.

Agnès Tran, secrétaire générale de la FCPE dans la Somme

"On entend via la presse et les réseaux sociaux qu'il y a des fermetures à tour de bras depuis le début de la semaine et on ne comprend pas la stratégie puisqu'on met les élèves dans une position inégalitaire. Leurs classes sont où non fermées, la situation devient compliquée et anarchique", constate Agnès Tran.

Avancement des vacances

Alors faut-il fermer partout ? Pour Agnès Tran, la FCPE "n'a pas la prétention d'avoir la solution exacte par contre on demande à ce que cela soit réfléchi et étudié, notamment sur l'avancement des vacances de printemps. On espère que cette option sera vraiment regardée avec intérêt parce que l'état des élèves se dégrade et tout le monde est vraiment fatigué, aussi bien les enseignants que les chefs d'établissements, les élèves et les familles."

Concerts de casseroles

Pour Agnès Tran, cet avancement serait en tous cas "une option pour pallier au manque de moyens mis en oeuvre pour faire face à cette épidémie." Car c'est aussi ce que dénonce la FCPE qui invite, à partir de ce soir les parents à des concerts de casseroles pour pointer cette situation. "Les leçons du premier confinement n'ont pas été tirées, les enseignants n'ont pas été équipés en moyens performants, les élèves pas plus. On a toujours des problèmes de connexions. Et il y a aussi le problème du manque d'enseignants car ceux qui sont en isolement ne sont pas remplacés."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess