Éducation

Hermeville : avec seulement deux élèves depuis la rentrée, l'école est menacée de fermeture

Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 16 janvier 2017 à 5:30

La salle de classe d'Hermeville est attenante à la mairie
La salle de classe d'Hermeville est attenante à la mairie © Radio France - Amélie Bonté

A Hermeville, l'école ne compte que deux élèves. Le maire et les parents d'élèves se sont battus pendant presque deux ans pour la conserver. Après avoir obtenu gain de cause devant la justice, les parents ont finalement retiré leurs enfants de l'école, désormais condamnée.

Une école avec seulement deux élèves en Seine-Maritime, ou comment les parents d'élèves ont tué leur propre école ! A Hermeville, commune de 370 habitants, située à une vingtaine de kilomètres du Havre, le maire et les parents d'élèves se sont battus en 2015 pour conserver l'école. Mais à la rentrée de septembre 2016, il n'y avait plus que deux enfants inscrits.

Les parents ont refusé la classe unique multi-niveau

ECOUTEZ le reportage d'Amélie Bonté

En 2015, le maire d'Hermeville apprend que son école est condamnée. Un premier recours est déposé au tribunal administratif courant 2016. La demande de maintien de l'école est alors rejeté. Finalement après un second recours en juin dernier, le maire apprend que le poste d'enseignant est maintenu. C'est une petite victoire pour cette commune, qui avait prévu 15 élèves à la rentrée de septembre.

Quatre mois après, ils ne sont plus que deux. Les parents d'élèves ont décidé de mettre leurs enfants à l'école de la commune voisine, Turretot.

Les parents d'élèves ont refusé la classe unique. Les parents habitent toujours la commune mais ils mettent les enfants à l'école à Turretot (commune voisine). Je n'ai pas de contact avec les parents depuis.

Le maire est aujourd'hui très affecté par la perte de son école, après près de deux années de combat :

Je suis très amer et déçu du comportement des parents d'élèves."- le maire d'Hermeville

ECOUTEZ Le maire d'Hermeville, Daniel Lemesle

Conséquence : l'école va fermer, deux personnes seront licenciées

C'est honteux, on s'est battus, les parents se sont battus tout ça au dernier moment pour dire on en veut plus, alors que 15 enfants en multi-classe c'était possible!"- Maryline qui s'occupait de la garderie.

Marilyne chouchoute les deux derniers élèves, en leur laissant un peu plus de liberté à la récré par exemple, ou bien profiter plus longtemps de l'aire de jeux, flambant neuve qui jouxte la mairie (construite en 2014).

L'aire de jeux attenante à la garderie est neuve, elle date de 2014 - Radio France
L'aire de jeux attenante à la garderie est neuve, elle date de 2014 © Radio France - Amélie Bonté

Avec sa collègue Dominique, elles vont perdre leur emploi. Dominique s'occupe de la cantine et du transport scolaire depuis 1992. Elle est très émue pour la vie de la commune mais aussi de se retrouver au chômage prochainement.

On entend plus les enfants crier dans la cour de récré, c'est la mort du village. ça fait mal, et perdre un travail aussi..."- Dominique

La salle de garderie est tout équipée, la garderie a fermé en septembre - Radio France
La salle de garderie est tout équipée, la garderie a fermé en septembre © Radio France - Amélie Bonté

Le feuilleton de l'école d'Hermeville

  • Début 2015 : annonce de la fermeture de l'école (30 élèves fréquentent le regroupement pédagogique intercommunal d'Hermeville et Vergetot)
  • Juin 2015 : le poste d'enseignent est maintenu (après des pétitions et des grèves)
  • Janvier 2016 : l'inspecteur d'académie vient à Hermeville
  • Avril 2016 : annonce de la suppression des deux postes d'enseignants à Hermeville et Vergetot
  • Avril 2016 : le conseil municipal d'Hermeville fait un recours au tribunal administratif, pas la commune de Vergetot
  • Mai 2016 : rejet du recours
  • Juin 2016 : nouveau recours déposé par la mairie d'Hermeville
  • Juillet 2016 : annonce du maintien du poste d'enseignant et donc de l'école à Hermeville
  • Septembre 2016 : après une semaine de classe, plus que 2 élèves en cours
  • Septembre 2017 : menace de fermeture définitive de l'école d'Hermeville