Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Premier bilan enthousiaste des CP à 12 élèves à l'école élémentaire du Côteau Jouvent à Montbéliard

lundi 9 octobre 2017 à 18:54 Par Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard

La réforme fait l'unanimité sur le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard. Le dédoublement des classes de CP permet un travail plus personnalisé dans un climat studieux. Reportage à l'école du Côteau Jouvent.

Classe à 12 CP à l'école du Côteau Jouvent à Montbéliard
Classe à 12 CP à l'école du Côteau Jouvent à Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

Montbéliard, France

"On a plus de temps à passer vers chacun des élèves pour des moments de langage" confie Céline Pasquié, enseignante en CP à l'école du Côteau Jouvent. "A 12, c'est plus facile de voir les obstacles de chacun et d'y remédier", renchérit sa collègue Marlène Raoul. A l'école du Coteaux Jouvent sur le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard, tout le monde applaudit à la réforme de ces classes de CP à 12 élèves en moyenne. "Les enfants s'impliquent davantage dans le cours", dit cette maman. "C'est un vrai plus" ajoute ce papa enthousiaste. Quant aux enfants, ils relèvent presque à l'unisson que la classe est moins bruyante. "C'est mieux parce que la maîtresse doit moins crier. On l'entend mieux", dit cet élèves de CP.

Au Côteau Jouvent, les CP à 12 élèves sont unanimement salués.

Dans le Nord Franche Comté, ce sont 11 classes de CP dédoublées qui ont été installées dans les quartiers REP + à cette rentrée scolaire. Huit classes dans trois écoles de la ZUP de Montbéliard et une école sur le quartier de Champvallon à Bethoncourt. Et trois classes dans une école de Belfort.

Pour raccrocher les wagons de la langue française

L'un des objectifs de la réforme est de permettre aux enfants des quartiers de raccrocher les wagons de la langue française. "On va bien travailler sur les pratiques des enseignants, pour offrir le plus temps aux enfants, dans les matières principales, en particulier dans la pratique de la langue orale" explique Yves Roch, inspecteur de l'éducation nationale à Montbéliard.

Dommage qu'on ait puisé dans le dispositif de "plus de maîtres que de classe" - Céline Pasquié, enseignante de CP

Un mois après, il est encore un peu tôt pour tirer un premier bilan de la réforme. Mais à l'école du Côteau Jouvent, Céline Pasquié regrette que cette réforme en écarte une autre. Pour dédoubler ces classes de CP, on a puisé dans les postes du dispositif "plus de maitres que de classes" qui bénéficiait à tous les niveaux.

Céline et Marlène, deux enseignantes de CP nous livrent leur ressenti un mois après la mise en oeuvre de la réforme.

Céline Pasquié devant sa classe de CP à l'école élémentaire du Côteau Jouvent  - Radio France
Céline Pasquié devant sa classe de CP à l'école élémentaire du Côteau Jouvent © Radio France - Christophe Beck