Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de 18 000 candidats au Brevet des collèges dans l'académie de Caen

Caen, France

Ils sont 17 887 candidats à passer les épreuves du Brevet des collèges dans l'académie de Caen ce jeudi et vendredi. L'an passé, 87,8% des élèves avaient obtenu leur sésame. Reportage au collège Jacques Monod de Caen.

Le directeur académique des services du calvados, Mathias Bouvier, au collège J. Monod de Caen
Le directeur académique des services du calvados, Mathias Bouvier, au collège J. Monod de Caen © Radio France - Pierre Coquelin

Le Diplôme national du Brevet des collèges (DNB) est souvent présenté comme le premier examen dans la scolarité. "C'est un sésame qui marque la fin d'une scolarité au collège, pour tous les élèves. C'est un diplôme national. L'enjeu est de ne laisser personne au bord du chemin", explique Mathias Bouvier, directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen) dans le Calvados.

"J'y vais au talent" - Jessy

Premier objectif : se frayer un chemin pour savoir dans quelle salle passer l'examen. Forcément, au collège Jacques-Monod de Caen, à quelques minutes du début des épreuves, il y a un peu de stress chez certains. "Maintenant, c'est quand même plus facile : c'est sur 700 points alors qu'avant, c'était avec des notes. J'ai vu que même pour être femme de ménage, il faut le Brevet alors...", sourit une des candidates. "Un premier diplôme pour trouver un apprentissage, c'est important", ajoute Samuel. D'autres sont beaucoup plus sûrs d'eux, comme Jessy : "Pas de stress. ça sert à rien, car plus tu révises, plus tu vas moins retenir. J'y vais au talent", sourit le jeune homme.

13h15. L'épreuve de mathématiques débute dans un petit quart d'heure. L'heure des derniers conseils : "Utilisez bien tout le temps qui vous est imparti", explique le Dasen. Le directeur de l'établissement procède au décachetage des sujets. C'est parti. Après les mathématiques et les sciences ce jeudi, les candidats enchaînent avec l'histoire géo et le français ce vendredi. Résultats attendus le 11 juillet.

Le Brevet en chiffres dans l'académie de Caen

  • 17 887 candidats de Troisième : 15 856 inscrits en série générale, 2 031 en série professionnelle. Des effectifs en baisse de 3,8% par rapport à la session 2016
  • Dans le Calvados, on dénombre 8 374 inscrits (7 622 en générale, 752 en professionnelle) ; dans la Manche, 6 117 (5 334 en générale, 783 en professionnelle) ; et dans l'Orne, 3 396 (2 900 en générale, 496 en professionnelle)
  • 1 866 correcteurs convoqués
  • 200 centres d'examen pour la série générale, 133 pour la série professionnelle
  • 87,8% des candidats en 2016 ont obtenu leur DNB

Ce qui change avec la nouvelle formule : le contrôle continu représente 400 points. Chacun des 8 champs d'apprentissage du socle commun pris en compte apporte un nombre de points à l'élève selon le niveau de maîtrise atteint : maîtrise suffisante (10 points), maîtrise fragile (25 points), maîtrise satisfaisante (40 points) et très bonne maîtrise (50 points). Un bonus est ajouté pour un enseignement de complément (10 ou 20 points). Le contrôle final représente 300 points (100 pour le français, l'histoire-géographie et l'éducation civique ; 100 pour les mathématiques, les sciences ; et 100 pour l'épreuve orale). Objectif : obtenir au moins 350 points. L'élèves obtient la mention AB avec 420 points, B à 490 et TB à 560.

Le coût du DNB est de 2,90 euros par candidat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess