Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de 350 élèves à Sélestat pour un concours de slam en allemand et en alsacien

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu
Sélestat, France

Réunis aux Tanzmatten de Sélestat (Bas-Rhin) lundi, des élèves de CM2 à la 2nde ont défilé sur scène pour un concours de slam en langue régionale.

Concours de slam en langue régionale à Sélestat, le 26 juin 2017
Concours de slam en langue régionale à Sélestat, le 26 juin 2017 © Radio France - Aude Raso

Des cris, des applaudissements... L'ambiance était au rendez-vous lundi 26 juin pour le tournoi final de la 8e édition du concours de slam en langue régionale, organisé par le rectorat et l'académie de Strasbourg aux Tanzmatten, à Sélestat (Bas-Rhin). Si la grande majorité des élèves, venus de 14 classes de CM2 à la 2nde, avaient choisi de déclamer leur poésie en allemand, plusieurs ont opté pour le dialecte.

"J'ai parlé de l'Alsace et de son passé, explique Nicolas, un élève du collège de Ferrette, en descendant de scène. J'ai aussi parlé du Grand Est. J'ai dit qu'il fallait garder l'Alsace dans nos cœurs." Quant à Julien, qui a choisi de slamer avec humour sur l'envie des jeunes de s'amuser, il regrette que peu de ses camarades parlent le dialecte : "Moi je parle tout le temps en alsacien avec mes grands-parents et mes parents. J'ai fait du théâtre en alsacien". Et de conclure :

À l'école, on est très peu à vraiment bien parler et bien comprendre l'alsacien. Je trouve que c'est grave.

Écoutez Julien, collégien alsacien, qui a choisi de slamer en dialecte

Durant ses huit années d'existence, il est arrivé que le tournoi final ne présente aucun slameur en alsacien. "J'aurais pu présenter davantage d'élèves pour slamer en dialecte, mais ils ont estimé qu'ils étaient plus à même de le faire en allemand, relativise Christine Ott-Dollinger, professeur au collège du Bastberg à Bouxwiller. Souvent, ces jeunes étudient l'allemand depuis la primaire. Dans un exercice d'expression, ils se sentent donc plus à l'aise en allemand."

Attentifs à la performance des élèves, Dominique Drouard, responsable de l'action régionale transfrontalière et en pays germanophone au rectorat, se réjouit de ce "sursaut" de dialectophones dans le concours, dont le but reste, d'années en années, de donner "un petit coup de jeune à la langue régionale".

Concours de slam en langue régionale aux Tanzmatten, à Sélestat, le 26 juin 2017
Concours de slam en langue régionale aux Tanzmatten, à Sélestat, le 26 juin 2017 © Radio France - Aude Raso
Choix de la station

À venir dansDanssecondess