Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Prévention des noyades : "J'apprends à nager" à Montaigut-le-Blanc dans le Puy-de-Dôme

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

"Un enfant sur deux ne sait pas nager en 6e" affirmait récemment la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, qui a renouvelé cet été l'opération "J'apprends à nager". Ce sont des cours gratuits qui s'adressent aux 4 / 12 ans. Reportage à la piscine de Montaigut-le-Blanc, dans le Puy-de-Dôme.

Tous prêts pour le cours à Montaigut-le-Blanc
Tous prêts pour le cours à Montaigut-le-Blanc © Radio France - Dominique Manent

Montaigut-le-Blanc, Puy-de-Dôme, France

Les noyades font la une cet été en France. Sur le seul mois de juillet, on en a recensé une bonne centaine dont 60 mortelles. Le 24 juillet dernier, en Haute-Loire, un enfant de deux ans et demi s'est noyé dans une piscine privée. Quelques secondes d'inattention des adultes suffisent pour que le drame survienne. La ministre des sports, ancienne nageuse de haut niveau, milite pour un apprentissage précoce. Cet été, elle a renouvelé l'opération "J'apprends à nager" qui permet aux 4 / 12 ans d'acquérir une forme d'autonomie dans l'eau. Une opération gratuite relayée dans le département du Puy-de-Dôme à la piscine Coubertin de Clermont-Ferrand et à Montaigut-le-Blanc, près de Champeix.

Etre à l'aise dans l'eau

Ils sont une vingtaine d'enfants, en combinaison pour la plupart, bonnet sur la tête. Les plus grands, coachés par Serge Arqué, du club de Lempdes Sport Natation,  sautent dans le bassin : "Ils font des entrées dans l'eau. Ce qui permet d'identifier les impulsions, accepter la chute vers l'avant, en position groupée. On a des flottaisons qui sont parfaites, ils ont bien compris le jeu". Serge les encourage : "C'est très bien !".

Les enfants n'apprennent pas à nager mais "à être autonomes dans l'eau" précise Patrick Monégo, le président du  club de Lempdes Sport Natation : "Voyez la piscine, elle fait 25 mètres sur 15, notre travail c'est que les enfants sachent la traverser en long, en large, en travers, aller au fond, remonter, qu'ils soient à l'aise". Les plus grands bénéficient de 10 fois une heure de cours, les petits de 20 fois une demi-heure.

Les exercices dans le bassin - Radio France
Les exercices dans le bassin © Radio France - Dominique Manent

"Ils apprennent à se sentir en sécurité dans l'eau, pour moi c'est le plus important. Mon fils me dit tu sais maman je tape au fond et je sais que je remonte" -Hélène, maman

Des enfants disciplinés - Radio France
Des enfants disciplinés © Radio France - Dominique Manent