Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Prévention routière : les collégiens de Neuvy-Saint-Sepulchre prennent le volant !

-
Par , France Bleu Berry

Une dernière journée de cours placée sous le signe de la prévention routière ! Juste avant les vacances de Noel, les élèves du collège de Neuvy-Saint-Sépulchre ont participé vendredi à des séances de sensibilisations. Les plus grands ont même pu s'essayer à la conduite !

La voiture-tonneau de la sécurité routière permet de tester une sortie de route à environ 5 km/h
La voiture-tonneau de la sécurité routière permet de tester une sortie de route à environ 5 km/h © Radio France - Nathalie Col

Neuvy-Saint-Sépulchre, France

Toutes les classes ont participé à des ateliers en fonction de leurs niveaux. Les élèves de sixième sont, par exemple, entrés dans une voiture-tonneau pour se rendre compte de l'importance de la ceinture. Michel Pinoteau est bénévole à l'association Prévention Routière, il supervise cet atelier : "On appelle cela une voiture-tonneau vulgairement mais normalement c'est un simulateur de de retournement qui sert à faire prendre conscience aux jeunes que la ceinture de sécurité est importante, et puis surtout qu'il faut la mettre correctement". L'idée c'est aussi de sensibiliser les parents "par l'intermédiaire des enfants" explique Michel Pinoteau. "Des fois ils disent 'papa, maman faut faire comme ça' et on sait que la parole des enfants est importantes".

séance de conduite

Les troisièmes, eux, ont eu droit à une véritable séance de conduite dans une auto-école. Sauf que cette fois-ci, les moniteurs étaient... des gendarmes !  La séance s'est déroulée sur un parking juste à côté de l'établissement scolaire. La trajectoire est hésitante, le freinage est un peu brutal mais au final Théo s'en sort pas si mal. "Pour faire des créneaux et la marche arrière c'est vrai que ça a été un peu compliqué" sourit le garçon de 14 ans, "mais petit à petit on se règle et puis on a quand même été bien aidés par la gendarmerie, c'était vraiment une très bonne expérience". 

On a des jeunes qui sont volontaires, conscients des risques de la route"

A ses côtés, dans le véhicule, le Chef gendarme Chabaudie de l'escadron de sécurité routière d'Argenton sur Creuse. Il trouve les élèves de Neuvy très appliqués : "Ça se passe très bien. On a des jeunes qui sont volontaires, conscients des risques de la route et qui appliquent très bien les consignes qui leurs sont données".  Cet atelier existe depuis peu, mais il est déjà essentiel estime le chef Chabaudie. "C'est vraiment pour leur apprendre le danger que peut représenter de conduire un véhicule. C'est à dire gérer son environnement, sa vitesse, et adapter les distances de sécurité. Et comme ça, ces jeunes arrivent déjà prêts dans autos-écoles".

Après le collège de Neuvy  mais aussi ceux d'Argenton sur Creuse, et du Blanc l'an dernier, l'idée serait de généraliser l'atelier à tous les élèves de troisième du département de l'Indre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu