Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Privés de prof d'allemand depuis janvier, des lycéens normands demandent l'annulation de leurs épreuves au bac

vendredi 23 mars 2018 à 16:53 Par Lucie Thuillet, France Bleu Cotentin et France Bleu

Des élèves de terminale du lycée Le Verrier de Saint-Lô (Manche) ont lancé une pétition sur internet pour demander l'annulation de leurs épreuves d'allemand du baccalauréat. Faute de professeur remplaçant, ils n'ont plus de cours depuis janvier 2018.

 Ces lycéennes de St-Lô n'ont pas eu de cours d'allemand depuis janvier dernier alors qu'elles passent le bac en juin.
Ces lycéennes de St-Lô n'ont pas eu de cours d'allemand depuis janvier dernier alors qu'elles passent le bac en juin. © Radio France - Lucie Thuillet

Saint-Lô, France

Ils demandent l'annulation de leurs épreuves d'allemand du baccalauréat. Des élèves de terminale du lycée Le Verrier de Saint-Lô (Manche) ont lancé dimanche 18 mars 2018 une pétition sur internet où ils revendiquent leur "droit à l'éducation dans toutes les matières". Ces 39 élèves n'ont plus de cours d'allemand depuis les vacances de Noël. Leur professeure est absente et elle n'a pas été remplacée depuis. La pétition adressée au ministre de l'Éducation nationale comptabilise pour l'instant 460 signatures. "Ce n'est pas normal qu'on passe les mêmes épreuves que les autres élèves qui, eux, ont eu des cours d'allemand normalement depuis janvier. Il nous manque beaucoup de notions pour les oraux" s'inquiètent Lola et ses amies. Les lycéens normands sont d'autant plus soucieux qu'ils ont déjà rencontré le problème du non-remplacement d'un enseignant lors de leur année de seconde. 

Cette matière ne nous est pas enseignée depuis trois mois"

Voici ce qu'ils écrivent au ministre, Jean-Michel Blanquer : "(...) lors de notre année de seconde notre professeur d'allemand a été absente toute l'année. Celle-ci a été remplacée par une personne non diplômée qui ne nous a pas enseigné le programme de l'éducation nationale, nous laissant alors des lacunes importantes. Cette année, alors que les épreuves du baccalauréat approchent, nous n'avons de nouveau pas de professeur d'allemand depuis le 22 décembre 2017. Aucun remplaçant n'ayant été alloué, cette matière ne nous est donc pas enseignée depuis 3 mois. Nous demandons donc avec légitimité l'annulation des épreuves d'allemand du baccalauréat pour les élèves concernés n'ayant pas eu comme les autres le nombre d'heures nécessaires en enseignement de l'allemand pour appréhender correctement les épreuves du baccalauréat."

Un enseignant vacataire à partir de lundi ?

"On ne pourra pas rattraper ce qu'on a raté" explique Elodie. Inès s'inquiète aussi pour ses études supérieures, "j'aurai des lacunes si je veux continuer l'allemand". Ce vendredi, il semble qu'une solution se dessine : un enseignant vacataire doit être recruté pour assurer le remplacement jusqu'à la fin d'année scolaire, il pourrait être en poste dès la semaine prochaine. Le proviseur du lycée, Alain Cognet, a expliqué à France Bleu Cotentin que "Dans Parcoursup, [il a fait] inscrire que leurs notes n'étaient pas significatives du fait de l'absence et ils auront un regard bienveillant lors des épreuves orales du bac".