Éducation

Programmes scolaires : dictée, lecture et calcul mental quotidiens seront obligatoires dès le CP

Par Marina Cabiten, France Bleu vendredi 18 septembre 2015 à 8:32

Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem © Max PPP

La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé vendredi l'instauration d'une dictée, d'exercices de calcul mental et de lecture quotidiens et obligatoires dès le CP.

Alors qu'elle présente ce même jour la version quasi-définitive des programmes du CP à la troisième pour la rentrée 2016, Najat Vallaud-Belkacem a affirmé vendredi matin vouloir "automatiser les réflexes des élèves", sur Europe 1. Pour cela, la ministre de l'Éducation nationale entend rendre quotidiens et obligatoires dès le CP la dictée, la lecture et le calcul mental. 

Des acquis "indispensables"

De nombreuses recherches "démontrent l'impact des exercices fréquents pour fixer les fondamentaux, qui consolident les savoirs les plus simples avant de développer les plus complexes", écrit la ministre dans une tribune dans Le Monde. C'est "la raison des entraînements quotidiens à l'écriture, la lecture, au calcul mental que les nouveaux programmes rendent obligatoires". Najat Vallaud-Belkacem souligne l'importance du calcul mental, même si les enfants travailleront plus tard avec une calculette. Il est "très important de s'entraîner suffisamment pour automatiser des réflexes, et le calcul mental est un de ces réflexes qu'il faut avoir", a-t-elle dit. Elle a également affirmé réfléchir à une nouvelle façon d'évaluer le socle de compétences que les élèves doivent maîtriser à la fin de ce cycle de leur scolarité.

Pas de refonte du système de notation 

En revanche, "il n'a jamais été question de revoir le système de notation" selon Najat Vallaud-Belkacem, répondant à la polémique lancée la veille. Les médias avaient en effet évoqué une réflexion autour de l'abandon du système de notes entre 0 et 20 du CP à la 3ème, au bénéfice d'une échelle de notes allant de 1 à 4 ou de 1 à 5.