Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

PSA Sochaux 2022, les choses sérieuses commencent

Les premiers grignotages ont été engagés sur le site de l'usine de Sochaux. Le bâtiment M41 devrait tomber rapidement pour laisser place à une unité d'emboutissage ultra moderne et à très haute cadence. Le chantier de "l'usine du futur" est entré sans sa phase décisive.

Le grignotage du M41 à débuté, pour laisser place à un emboutissage flambant neuf.
Le grignotage du M41 à débuté, pour laisser place à un emboutissage flambant neuf. © Radio France - Christophe Beck

Montbéliard, France

L'objectif est ambitieux : faire de l'usine historique du groupe PSA dans la patrie de la famille Peugeot, l'une des plus modernes d'Europe. Rien que ça. Le constructeur y consacre 200 millions d'€ sur cinq ans. Cette modernisation s’appuiera sur trois piliers. "Un, on veut rationaliser les flux. Cette usine, elle est grande, donc y a des camions qui se baladent partout dans l'usine", explique Thierry Robert, chef de projet Sochaux 2022. En installant l'emboutissage en face de son client, le ferrage, on optimise les circulations. Le deuxième pilier, c'est une usine compacte qui tourne le dos à une partie des 200 hectares de son emprise actuelle. "Dernière chose, on prépare un process de fabrication ultra moderne", ajoute Thierry Robert, "équipé des toutes dernières technologies. Et on va mettre ici une presse de grande capacité, sans doute la plus performante au monde".

Thierry Robert, chef de projet Sochaux 2022 pour PSA  - Radio France
Thierry Robert, chef de projet Sochaux 2022 pour PSA © Radio France - Christophe Beck

Le chantier entre dans sa phase décisive avec la démolition du bâtiment M41, en plein cœur de l’usine. Situé sur un axe baptisé avec humour, rue des "Champs Elysées", il sera remplacé par un bâtiment ultra moderne, qui accueillera l’emboutissage de cette usine du futur et sa presse unique au monde, capable de frapper 4,7 pièces par coup contre 1,7 actuellement.

Thierry Robert nous présente les trois piliers de Sochaux 2002

Ce sera le seul bâtiment entièrement neuf du projet Sochaux 2022. Il fera figure d’emblème de cette usine du futur. Avec ses 16 mètres de hauteur, il sera visible depuis l’autoroute. Un bâtiment qui devrait rompre avec le style monocorde des installations actuelles. On est impatient de le découvrir.

Le calendrier de cette transformation progressive du site de Sochaux est assez serré. Le bâtiment de l’emboutissage devrait être achevé à la fin de l’année 2018, pour accueillir la nouvelle presse à très haute cadence, en 2019 qui commencera à produire pour l’usine actuelle dès 2020. Le montage suivra 2021/2022. L’usine du futur devrait émerger en 2022. Avec désormais une seule ligne de montage capable de produire au moins 400 000 véhicules par an. Un chantier qui sera mené dans une usine qui tourne à plein régime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu