Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : 26 classes vont fermer, 52 postes vont ouvrir

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La mobilisation a en partie payé : il y aura 26 fermetures de classes dans le Puy-de-Dôme, pour 52 ouvertures de postes, décision actée par le Conseil Départemental de l'Education Nationale (CDEN), lundi 22 février. Mais la mobilisation va continuer, indiquent élus, citoyens et syndicats.

La mobilisation a payé en partie : il y aura 29 fermetures de classes, et non 26, dans le Puy-de-Dôme
La mobilisation a payé en partie : il y aura 29 fermetures de classes, et non 26, dans le Puy-de-Dôme © Radio France - Théophile Vareille

C'est une (petite) victoire pour les élus et citoyens mobilisés contre la nouvelle carte scolaire du Puy-de-Dôme, qui entrera en vigueur à la rentrée prochaine. Après être passé de 41 à 29 fermetures de classes, les protestataires ont "sauvé" trois classes supplémentaires (Queuille, Saint-Germain-Lembron maternelle et Sauxillanges élémentaire). 26 classes vont donc fermer. Par ailleurs, 52 postes vont être crées dans les écoles puydômoises.

C'est bien, mais ça ne suffit pas, selon les syndicats. "26 fermetures, dont certaines dans des communes de moins de 5000 habitants, alors que la secrétaire d'Etat à l'Education Nathalie Elimas s'était engagée à ce qu'il n'y en ait pas sans accord des maires !" s'insurge Nicolas Duquerroy, secrétaire départemental du Snudi FO 63 et qui siège au CDEN (Conseil Départemental de l'Education Nationale)

Nicolas Duquerroy, secrétaire départemental du Snudi FO 63, n'est pas satisfait par la future carte scolaire

"Il y a donc eu un vote largement contre cette carte scolaire" - Nicolas Duquerroy, secrétaire départemental du Snudi FO 63 et qui siège au CDEN

Du côté des protestataires, on a plutôt des revendications. "Aucune fermeture de classe ne se justifie dans le contexte sanitaire. On demande au ministre une dotation de 1248 postes supplémentaires pour la rentrée 2021", explique Nicolas Duquerroy, secrétaire départemental du Snudi FO 63 et qui siège au CDEN.

Nicolas Duquerroy, secrétaire départemental du Snudi FO 63, demande plus de créations de postes

Les syndicats appellent donc les écoles, notamment celles situées dans les communes de moins de 5000 habitants, à la grève. Une manifestation devant l'inspection académique, à Clermont-Ferrand, est prévue jeudi 25 février, à 9h30.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess