Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Puy-de-Dôme : le micro lycée de Riom permet à 24 jeunes "décrocheurs" de passer le bac

mercredi 4 avril 2018 à 17:58 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

Inauguré cette semaine, Le micro lycée LIANE accueille 24 élèves de 16 à 25 ans depuis la rentrée de septembre à Riom. Tous ont décroché du système scolaire et tous ont souhaité reprendre leurs études pour passer le bac.

Riom : un micro-lycée pour ne pas décrocher
Riom : un micro-lycée pour ne pas décrocher © Radio France - Dominique Manent

Riom, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Son nom est un peu compliqué mais son objectif est clair : lutter contre le décrochage scolaire. Le micro lycée de Riom s'appelle LIANE, comme Lycée Innovant Ambition NumériquE. Installé au coeur du lycée Virlojeux, il fonctionne depuis la rentrée 2017.  24 élèves, qui sont sortis du système scolaire, y ont repris leur cursus. Objectif : passer le bac. 

Reprendre confiance en soi ... et en l'école

Ils ont entre 16 et 25 ans. Leur point commun : avoir quitté le système scolaire pendant au moins six mois. La plupart de ces jeunes, filles et garçons, ont connu des parcours compliqués : maladie, environnement familial défavorable, difficultés d'apprentissage etc. Reprendre le chemin de l'école est donc un vrai engagement. Au moment du recrutement, leurs motivations comptent d'ailleurs bien plus que leurs notes.

Angélique a 25 ans. Elle est titulaire d'un BEP mais souhaite devenir assistante sociale ou éducatrice. Le baccalauréat lui est donc indispensable. La jeune femme, qui a traversé des moments difficiles au cours des dernières années, a retrouvé là l'envie de réussir : "j'ai envie de bosser, j'ai envie de faire ce qui me plaît et plus tard aider les gens".

Un accompagnement individualisé

L'équipe pédagogique n'a pas de baguette magique pour redonner le goût d'apprendre aux élèves mais elle a mieux que ça. Elle a du temps, de la patience et l'envie d'accompagner ces jeunes jusqu'au bout. Chaque élève, à quelque niveau qu'il soit, peut rattraper son retard car les cours sont dispensés en petits groupes de 12 personnes. Chacun bénéficie également d'un prof tuteur avec lequel il peut évoquer ses difficultés, à la fois sur le plan scolaire et personnel. Deux coordonnateurs reçoivent et écoutent régulièrement les élèves : là aussi pour évoquer leurs éventuelles difficultés et envisager leur avenir.  _"On a de l'écoute, on a du temps, on a un suivi adapté, c'est vraiment parfait"_résume Marine, 21 ans.

Installé dans des locaux spécifiques, au coeur du lycée Virlojeux de Riom, le micro lycée abrite des salles de cours, une salle de détente et une salle de travail équipée d'ordinateurs attribués par la Région.  C'est le premier établissement de ce type en Auvergne. 

Les élèves du micro-lycée de Riom bénéficient d'installations spécifiques - Radio France
Les élèves du micro-lycée de Riom bénéficient d'installations spécifiques © Radio France - Dominique Manent