Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : les vacances apprenantes, ou l'école du foot

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Cinquante enfants de 7 à 14 ans ont participé au tournoi de foot de clôture de l'opération de vacances apprenantes "Eh, t'es foot ?". Pendant plus d'un mois, les enfants ont couplé activités ludiques et pratiques sportives.

Après ces vacances apprenantes, les enfants participent à un dernier tournoi de foot.
Après ces vacances apprenantes, les enfants participent à un dernier tournoi de foot. © Radio France - Sarah Calamand

Depuis le 15 juillet, 90 enfants des Quartiers politiques de la ville (QPV) de l'agglomération clermontoise ont passé des vacances apprenantes. Au programme : du soutien scolaire sous forme de jeux de société et autres activités ludiques le matin, avec l'aide de quatre associations de proximité (Coup de Pouce, Family social club, l'Ouverture et l'ASC Clermont). L'après-midi, place au sport, avec des entraînements de foot assurés par le Clermont Foot. 

Ce dispositif a été mis en place par les agents de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), en partenariat avec l'Education nationale, dès le début de l'été afin de pallier les lacunes accumulées par les écoliers pendant le confinement et une fin d'année scolaire compliquée. Le but : continuer à apprendre pendant l'été, mais apprendre autrement. A Clermont, c'est le football qui a été mis à l'honneur, en partenariat avec le District du Puy-de-Dôme et la Comité départemental olympique et sportif (CDOS). Avant la rentrée, 50 enfants participent à un dernier tournoi. 

Moi ce que j'ai préféré... C'était le foot !

L'occasion aussi pour eux de faire le bilan : "Le premier jour, j'ai cru que c'était comme l'école, parce qu'il y avait des cahiers, des crayons... Mais on m'a vite rassuré.", raconte Abdallah, 10 ans. "En fait, le matin, c'est comme si on partait à l'école, mais on s'amusait quand même", renchérit Ilker, 13 ans. "Moi ce que j'ai préféré... C'était le foot !", tranche sans hésiter Amin, 8 ans. 

Chacun leur tour, les enfants doivent répondre à une question de vocabulaire. S'ils ont juste, ils peuvent taper dans le ballon.
Chacun leur tour, les enfants doivent répondre à une question de vocabulaire. S'ils ont juste, ils peuvent taper dans le ballon. © Radio France - Sarah Calamand

Apprendre la grammaire pour tirer un penalty

Les enfants se retrouvaient par tranche d'âge tous les après-midis sur le terrain de foot. Loin de n'être que de simples entraînements, les sessions sportives étaient l'occasion d'apprendre, sous forme d'ateliers. "Par exemple, nous avions un exercice où les enfants devaient répondre à des questions de français, et s'ils répondaient juste, ils gagnaient le droit de tirer un penalty.", raconte Amir Chaouch, coordinateur de l'opération pour le compte du CDOS. 

Pour le jeune homme, la pratique du foot est aussi l'occasion d'apprendre la politesse et le respect aux enfants. Valérie Rigoulet, cadre technique du District du Puy-de-Dôme, a participé à créer ces sessions foot apprenantes : "C'est très utile, surtout qu'on l'avait prévu comme un challenge avec les enfants. Le matin, ils vont en cours et la récompense, c'est de venir se faire plaisir au foot l'après-midi." Son seul regret : ces vacances apprenantes sont restées très masculines : "On n'a vu que quatre filles sur les 5 semaines. L'idée c'était aussi de se mélanger, de faire passer ce message de mixité." 

Les parents impliqués

Les parents, venus encourager leurs enfants pour leurs derniers matchs, sont ravis de l'expérience. "Mon fils, le foot, c'est sa vie !, s'exclame Laziza. Ça lui a fait du bien de retrouver ses camarades, les coachs, le terrain... et de respirer ! Tout ça avant de reprendre l'école, le 1er septembre..."

Pendant plusieurs semaines, les enfants ont couplé activités ludiques le matin et football l'après-midi, sous la supervision d'Amir Chaouch.
Pendant plusieurs semaines, les enfants ont couplé activités ludiques le matin et football l'après-midi, sous la supervision d'Amir Chaouch. © Radio France - Sarah Calamand

Enfants et parents seraient prêts à renouveler l'expérience des vacances apprenantes l'été prochain, tant qu'enseignement rime avec tirs au but. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess