Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Éducation

Quatrième jour de blocage à l'Université de Rennes 2 : des salles occupées victimes de dégradations

vendredi 16 février 2018 à 12:46 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique

L'Université de Rennes 2 est à nouveau bloquée ce vendredi contre la réforme d'accès à l'université. Un bâtiment est occupé. C'est le 4è jour de blocage en trois semaines. La présidence a décidé une fermeture administrative pour éviter tout incident.

Blocage à Rennes 2
Blocage à Rennes 2 © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

Encore une journée morte à l'Université de Rennes 2 sur le campus de Villejean. Les étudiants mobilisés contre la réforme d'accès à l'université ont voté ce blocage lors d'une assemblée générale en début de semaine. Une Commission Formation et Vie Universitaire (CFVU) devait se réunir ce vendredi, elle a été annulée. Des tables, des chaises et des poubelles ont été entassées devant tous les accès aux bâtiments de l'Université qui a été fermée administrativement. C'est la 4è journée de blocage en 3 semaines, 3 jeudi consécutifs et ce vendredi.

Un bâtiment occupé

L'UNEF, l'un des syndicat étudiants mobilisé dans le mouvement, craint un renforcement des inégalités et n'hésite pas à parler de sélection mise en place dans les universités à cause de la réforme. Yann, membre de l'UNEF et en 1ère année de communication, fait parti des quelques dizaines de bloqueurs sur place ce vendredi matin. "On s'organise comme on peut" explique Yann; "un bâtiment est occupé depuis une semaine où l'on voit des films, organise des débats et où certains dorment". Pas question de faire un blocage dur selon lui "le blocage est un moyen d'action par rapport à la présidence, mais il doit être utilisé avec parcimonie; on ne bloque pas pour du fun; on bloque parce qu'on n'a pas envie que cette loi passe car l'année prochaine on ne pourra pas être à la fac" explique Yann avec calme et détermination.

Des dégradations

Le président de l'Université de Rennes 2, Olivier David, rappelle que d'autres universités sont impactées par ce mouvement comme à Nantes ou Poitiers. "C''est une modalité de mouvement décidée par les AG étudiantes qui nous contraint pour des raisons de sécurité à fermer l'Université" explique Olivier David, "cette situation ne permet pas de réaliser notre mission de service public d'enseignement supérieur et de recherche, elle pénalise les personnels dans l'accès à leur outil de travail et les étudiants dans l'accès à leur environnement d'études; je ne peux que constater cette modalité de mouvement" conclut-il. Le président de Rennes 2 révèle que des salles occupées ont été sérieusement dégradées et quelques tags ont été inscrits sur des murs de la partie sud du campus; "dès lors que nous avons ce type de dégradation avant de remettre en service ces salles" souligne Olivier David, "nous allons devoir les repeindre et les réaménager; tout cela à un coût et neutralise des salles alors que nous avons des problèmes de locaux".

Reprise samedi

L'Université rouvre ses portes dès samedi pour quelques cours concernés et plus généralement lundi. Ce jour-là une nouvelle AG des étudiants est prévue à midi sur le campus de Villejean. Une pétition a été mise en ligne sur Facebook contre le blocage.