Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : l'Université Clermont Auvergne organise les cours à distance

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Avec ce nouveau confinement, l'Université Clermont Auvergne passe aux cours à distance, avec tout de même quelques aménagements possibles, notamment pour la recherche en laboratoire.

La décision a été annoncée sur le site internet de l'UCA
La décision a été annoncée sur le site internet de l'UCA © Radio France - Emmanuel Moreau

"Tous les enseignements en présentiel sont suspendus à compter du vendredi 30 octobre", explique clairement le communique de l'Université Clermont Auvergne. Durant ce nouveau confinement, les cours se feront donc à distance, à l'exception toutefois "de certains travaux pratiques, selon des conditions très strictes qui seront fixées par l’Etat."

Le Président de l'UCA en vidéo lundi

L'Université attend encore les directives du ministère de l'Enseignement supérieur concernant la tenue des examens et les possibilités, contrairement au printemps, de maintenir certaines activités dans les locaux. Le communiqué évoque notamment les services auprès des plus fragiles ou la recherche en laboratoire. Le président de l'Université Clermont Auvergne, Mathias Bernard, donnera plus de précisions dans une vidéo qui sera mise en ligne lundi 2 novembre, au soir.

Pas de foyer de contamination à l'université

L'UCA précise que cette bascule en "distanciel" est une consigne nationale et n'a rien à voir avec la situation sanitaire au sein de l'université. "Les taux d’incidence des cas, au sein des personnels comme des étudiants, sont restés inférieurs à la moyenne nationale. Et pour la quasi-totalité des cas testés positifs et pour lesquels les modalités de contamination ont été identifiées, l’Université n’a pas été un foyer de contamination", ajoute le communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess