Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : ce que l'on sait du protocole sanitaire renforcé dans les établissements scolaires

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir que les crèches, écoles, collèges et lycées resteraient ouverts pour ce nouveau confinement décrété jusqu'au 1er décembre, avec des "protocoles renforcés". Le port du masque devient notamment obligatoire dès six ans a précisé le gouvernement.

Des "protocoles renforcés" vont être mis en place dans les établissements.
Des "protocoles renforcés" vont être mis en place dans les établissements. © Maxppp - RICHARD DE HULLESSEN

Crèches, écoles, collèges et lycées vont rester ouverts pendant la nouvelle période de confinement décrétée pour tenter d'endiguer la deuxième vague de Covid-19, mais l'enseignement supérieur n'assurera plus que des cours en ligne, a annoncé mercredi soir Emmanuel Macron. "Nos enfants ne sauraient être durablement privés d'instruction, d'éducation, de contact avec le système scolaire", a-t-il dit lors d'une allocution télévisée. Selon lui, la fermeture des établissements scolaires au printemps dernier a eu "trop de conséquences, de dégâts, en particulier pour les plus modestes". Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a détaillé le nouveau protocole sanitaire ce jeudi.

Le masque porté dès six ans

Crèches, écoles, collèges et lycées resteront donc ouverts, mais avec des "protocoles renforcés" pour permettre "l'accueil de tous les élèves, à l'école, au collège et au lycée", a assuré le ministre de l'Education. Le nouveau protocole, qui va régir les établissements scolaires "préparé depuis juillet", prévoit notamment le port du masque à partir du CP, dès six ans.

Il prévoit en outre une limitation du brassage des élèves avec des arrivées et départs étalés dans le temps, des "déplacements limités au maximum" et des récréations "par groupes". Jean-Michel Blanquer n'a en revanche pas évoqué l'accueil de demi-groupes d'élèves uniquement, réclamé par plusieurs syndicats.

"L'aération et la ventilation des classes seront également renforcées comme la désinfection des locaux et des matériels et le nettoyage", a poursuivi le ministre, en précisant que ces règles seraient également valables pour le secteur périscolaire qui reste également ouvert.

"Souplesse" au lycée

Dans le second degré, "une seule salle sera attribuée à chaque classe dans la mesure du possible". Pour les lycées une "souplesse" sera laissée aux chefs d'établissement pour l'organisation du protocole.

"Le protocole de continuité pédagogique permet en d'envisager de l'enseignement à distance pour les élèves vulnérables ou pour des groupes d'élèves", a indiqué le ministre de l'Education.

La restauration scolaire maintenue

La restauration scolaire sera "maintenue pour des raisons sociales, en veillant à espacer les élèves d'un même groupe d'un mètre, autant que possible".

Cours en ligne et examens maintenus pour les étudiants

Les examens et concours pourront continuer de se tenir dans les universités et établissements du supérieur avec "un protocole renforcé", a assuré le Premier ministre Jean Castex. 

Dans l'enseignement supérieur, la règle sera désormais le "distanciel" pour tous les cours, à l'exception des travaux pratiques et de "l'enseignement professionnel nécessitant du matériel spécialisé".

"Les restaurants universitaires pourront continuer à fonctionner, mais uniquement pour des repas à emporter", a-t-il dit.

Les bibliothèques universitaires seront, elles, "ouvertes sur rendez-vous et dans le respect d'une jauge". Quant aux activités de recherche, elles se poursuivront "en télétravail, quand c'est possible".

Jusqu'au 9 novembre pour mettre en place des mesures

Les établissements scolaires ont jusqu'au 9 novembre pour faire en sorte de limiter le brassage des élèves, avec des arrivées et départs étalés dans le temps, des "déplacements limités au maximum" et des récréations "par groupes", indique ce vendredi un communiqué du ministère de l'Education.

"Le nettoyage renforcé va poser des difficultés avec les personnels, explique à France Bleu Paris Bruno Bobkiewicz, le secrétaire national du SNPDEN, le syndicats de directeurs d’établissements. On avait déjà du mal à faire nettoyer des salles une fois par jour, là le protocole évoque un second passage ou le nettoyage des points de contact donc ça va être une difficulté, surtout qu'on a des absents".

L'essentiel

Dans les écoles, collèges et lycées

  • Le masque est désormais obligatoire dès 6 ans
  • Limitation du brassage des élèves avec des arrivées et départs étalés dans le temps
  • Déplacements des élèves dans les établissements "limités au maximum"
  • Récréations "par groupes" ou remplacées par des temps de pause en classe
  • Restauration scolaire maintenue avec une distance minimale d'un mètre entre les groupes d'élèves
  • "Une seule salle  attribuée à chaque classe dans la mesure du possible" dans le second degré
  • Enseignement à distance possible dans les lycées et "pour les élèves vulnérables"
  • Aération et ventilation des classes renforcées, comme "la désinfection des locaux et des matériels et le nettoyage"

Dans les universités

  • Les examens et concours pourront continuer de se tenir avec "un protocole renforcé"
  • La règle est désormais le "distanciel" pour tous les cours, à l'exception des travaux pratiques et de "l'enseignement professionnel nécessitant du matériel spécialisé"
  • "Les restaurants universitaires pourront continuer à fonctionner, mais uniquement pour des repas à emporter"
  • Les bibliothèques universitaires seront "ouvertes sur rendez-vous et dans le respect d'une jauge"
Choix de la station

À venir dansDanssecondess