Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation
Dossier : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Réforme de l'apprentissage : le CFA du Pays de Montbéliard s'adapte

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Définitivement adoptée par le parlement cet été, la réforme de l'apprentissage se prépare dans les centres de formation des apprentis, comme celui du Pays de Montbéliard. On peut désormais être apprentis jusqu'à l'age de 30 ans et entrer en formation tout au long de l'année. .

Apprentissage, illustration.
Apprentissage, illustration. © Maxppp - Bruno LEVESQUE

Bethoncourt, France

C'est l'une des grandes lois du quinquennat Macron qui a été adoptée au cœur de l'été. Intitulée "pour la liberté de choisir son avenir professionnel", elle ambitionne notamment de réformer l'apprentissage, pour le rendre plus attractif à la fois pour les jeunes et les entreprises.  

La France veut s'approcher de ce qui se pratique chez ses voisins allemands et suisses où deux lycéens sur trois optent pour cette formation en alternance. La France en est très loin. 

Des formations à la carte pour coller au plus près au besoin des entreprises. 

Pour s'en approcher, la réforme s'appuie sur plusieurs leviers. On recule l'âge de recrutement jusqu'à 30 ans au lieu de 25 actuellement. Et on ouvre les portes des CFA toute l'année, alors que jusqu'à présent, les apprentis entamaient leur formation à l'automne, sur le calendrier scolaire.  Pour les centres de formation des apprentis comme celui du Pays de Montbéliard, ces entrées à la carte impliquent de revoir beaucoup de choses. 

"Cette entrée sortie tout au long de l'année a des répercussions sur nos plans de formations", explique Christophe Straumann, directeur du CFA du Pays de Montbéliard à Bethoncourt. "Pour un apprenti qui arriverait début mars, on va construire une formation sur mesure qui tienne compte de ses acquis pour le préparer en un temps parfois contraint vers l'examen. Cette entrée tout au long de l'année permet de fluidifier le recrutement au plus près des besoins des entreprises"

Une centaine d'offres d'emploi en apprentissage non pourvues aujourd'hui à Montbéliard

A Bethoncourt, on attend beaucoup de cette réforme, car à l'heure qu'il est, le CFA du Pays de Montbéliard dispose d'une centaine d'offres d'emplois qui restent vacantes, notamment dans les métiers de la coiffure, un secteur habituellement très demandé. Aujourd'hui, huit salons cherchent des apprentis. "En dix ans de direction au CFA de Montbéliard, c'est une situation inédite", déclare Christophe Straumann. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu