Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme du bac : des épreuves perturbées au lycée Touchard-Washington au Mans, ce mercredi

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Des lycéens de première du lycée Gabriel Touchard - Georges Washington du Mans ont bloqué ce mercredi, les portes de l'établissement. Ils s'opposent aux épreuves de contrôle continu (E3C) du baccalauréat.

Des élèves de premiere ont bloqué ce mercredi le lycée Gabriel Touchard - George Washington du Mans, contre la réforme du bac
Des élèves de premiere ont bloqué ce mercredi le lycée Gabriel Touchard - George Washington du Mans, contre la réforme du bac © Radio France - Virginie Vandeville

Ce mercredi au lycée Gabriel Touchard - George Washington au Mans, les épreuves de contrôle continu du baccalauréat de langues pour les première générales, d'histoire-géographie pour les première technologiques ont été reportées. Un report suite au blocage de l'établissement par des élèves. Ils dénoncent une réforme du bac injuste et stressante.

"C'est trop pour nous", souffle Leila, une élève de première technologique. Au total onze épreuves en une année attendent la jeune fille de 16 ans assure- t-elle. " J'aimerais que l'Etat se rendent compte de la surcharge de travail qu'on nous impose. On est en train de ruiner notre avenir ", précise l'adolescente.  

Un répit de courte durée

Le blocage de leur lycée est donc une bonne chose pour ces lycéens. " Ça nous laisse un peu plus de temps pour réviser ", précise une autre élève. En revanche, pour Cassandra, en première dans l'établissement, ce blocus n'est pas une solution. " Les épreuves vont être repoussées. Mais on ne sait pas quand et dans quelles conditions ", lâche la jeune fille qui aimerait bien que les politiciens sondent un peu les lycéens avant de réformer le bac.

Les professeurs impuissants

De leur côté, certains professeurs soutiennent leurs élèves. Selon le Syndicat des Enseignements de Second degré, 80 % des professeurs qui surveillaient les épreuves de ce mercredi étaient en grève. Ils critiquent le manque d'informations quant à l'organisation des évaluations et l'inégalité des élèves face à cette réforme.

" Tous les sujets sont choisis lycée par lycée. Dans certains établissements, les proviseurs ont même donné les sujets aux élèves ", s'offusque Céline, professeur d'histoire-géographie au lycée Gabriel Touchard - George Washington. L'enseignante qui déplore aussi une surcharge de travail. " On a un programme déjà chargé. Cela nous oblige à corriger ces épreuves sur notre temps libre. Cette réforme a été faite à la va-vite ".

Une nouvelle mobilisation devrait avoir lieu ce jeudi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu