Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme du bac : la FCPE de la Loire demande le report des épreuves communes de contrôle continu

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les "E3C", les épreuves de contrôle continu du nouveau bac ont débuté le 20 janvier 2020 pour de nombreux élèves de première. Des enseignants s'y opposent, des blocages ont eu lieu par des élèves dans des lycées. Dans la Loire, la présidente de la FCPE demande l'ajournement de ces épreuves.

Catherine Limousin, présidente de la FCPE Loire, appelle à ce que les E3C soient notées comme un simple bac blanc.
Catherine Limousin, présidente de la FCPE Loire, appelle à ce que les E3C soient notées comme un simple bac blanc. © Radio France - Julien Gonzalez

Depuis le 20 janvier 2020, les premières épreuves de contrôle continu pour les élèves de première, les E3C, ont commencé. Non sans opposition à cette réforme. Dans le département de la Loire, des élèves ont bloqué le lycée Honoré d'Urfé de Saint-Étienne le mercredi 22 janvier, des professeurs au lycée Forez à Feurs se sont mobilisés le lundi 3 février 2020 ou encore des épreuves ont été reportées au lycée les Horizons à Chazelles-sur-Lyon. 

Des épreuves fortement perturbées donc, en France comme dans la Loire, qui ont également fait réagir les associations de parents d'élèves. Pour Catherine Limousin, la présidente de la FCPE dans la Loire, l'organisation de ces nouvelles épreuves posent trop de problèmes. A commencer par les questions de surveillance des épreuves. 

Une surveillance à minima

Catherine Limousin pointe du doigt le risque de triche à cause de la disposition des élèves dans certaines classes.

"Nous sommes inquiets des conditions pour passer cet examen. Dans les locaux, les élèves sont un par table, mais parfois deux : on peut se poser des questions sur le risque de fraude, de triche qui se sont finalement avérés". Autre écueil : les calendriers différents entre lycéens. Le risque pointé du doigt par Catherine Limousin : la fuite des sujets sur le web.

Les sujets sont communicables sur internet notamment !

Catherine Limousin dénonce l'inégalité de traitement des sujets en raison de calendriers d'épreuves différents selon les lycées et les étudiants

"Les sujets sont donnés à des moments différents : certains ont commencé la semaine dernière, d'autres ont passé ces épreuves ce lundi par exemple. Nous constatons donc une inégalité de traitements des sujets". Des conditions loin d'être optimales donc qui poussent Catherine Limousin à demander que cette épreuve ne soit finalement qu'une grande répétition.

Pourquoi pas compter ces E3C comme un bac blanc ?

Catherine Limousin appelle à un report des épreuves.

Un appel qui pour l'heure n'a pas été suivi par le ministre de l'Education nationale. Jean-Michel Blanquer a notamment assuré ce lundi 3 février 2020 que "dans la grande majorité des lycées les épreuves de contrôle continu se passent et se passent normalement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu