Infos

Réforme du collège : "Systématiser les choses ne fera rien gagner aux élèves" dit le Snes-FSU à Toulouse

Par Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse mardi 30 août 2016 à 8:38

La réforme du collège fait réagir les enseignants depuis un an.
La réforme du collège fait réagir les enseignants depuis un an. © Radio France - Benjamin Fontaine

À peine rentré, le Snes-FSU appelle à la grève le 8 septembre prochain, en particulier contre la réforme du collège mise en place cette année. Treize collèges de Haute-Garonne l'ont partiellement expérimentée l'année dernière.

Ils sont treize à avoir servi de collèges-pilotes pour tester cette réforme l'an dernier :  cinq collèges de Toulouse, celui de Léguevin, de  Noé, de Verfeil, de Saint-Jean, de Labarthe-sur-Lèze, de Bessières, d'Aurignac et de Nailloux. Interdisciplinarité (les fameux EPI), apprentissage des langues étrangères plus tôt, accompagnement personnalisé font réagir. Plusieurs syndicats enseignants appellent à la grève le 8 septembre prochain, dont le Snes-FSU. Une manifestation aura lieu à Toulouse.

►►►RÉÉCOUTER Bernard Schwartz, professeur de français au collège de Montastruc-la-Conseillère (Haute-Garonne) est co-secrétaire académique du Snes-FSU. Il était notre invité ce mardi 30 août, interrogé par Bénédicte Dupont

INVITE - Bernard Schwartz, Snes-FSU

Oui, commencer l'apprentissage d'une deuxième langue vivante étrangère (LV2) en cinquième, c'est bien. Mais deux heures par semaine ne suffisent pas pour apprendre une langue. Il vaut mieux débuter un an plus tard mais accorder un volume d'heures supérieur.

Bernard Schwartz, Snes-FSU pour l'académie de Toulouse, invite ce 30 août. - Radio France
Bernard Schwartz, Snes-FSU pour l'académie de Toulouse, invite ce 30 août. © Radio France - Alban Forlot

►► LIRE AUSSI La réforme du collège : qu'est-ce que c'est ?

►►Le latin et le grec ne seront pas supprimés

Partager sur :