Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un nouveau diplôme pour les étudiants réfugiés à la rentrée à l'Université de Bourgogne

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Émotion et fierté ce jeudi sur le campus de l'université de Bourgogne : 49 étudiants réfugiés et demandeurs d'asile ont reçu leur diplôme universitaire Français Langue Étrangère. Un diplôme universitaire qui devient national l'an prochain, et qui ouvrira de nouveaux droits à ces étudiants en exil.

Remise de diplômes ce vendredi à l'université de Bourgogne, pour les étudiants réfugiés et demandeurs d'asile inscrits au D.U Français Langue Etrangère.
Remise de diplômes ce vendredi à l'université de Bourgogne, pour les étudiants réfugiés et demandeurs d'asile inscrits au D.U Français Langue Etrangère. © Radio France - Stéphanie Perenon

Des sourires et quelques larmes de joie. A l'occasion de la journée mondiale des Réfugiés, une cérémonie de remise de diplômes a eu lieu ce jeudi 20 juin 2019 sur le campus de Dijon, à la Maison internationale. Une remise de diplômes pour la promotion des 49 étudiant.e.s réfugiés et demandeurs d'asile, inscrits dans le D.U Français Langue Étrangère pour l'insertion des publics migrants. Un moment très émouvant pour la responsable de cette formation, Claire Despierre, "ils ont eu des parcours très traumatisants, pour certains leur avenir était programmé dans leur pays et leur destin a été brisé. Ils arrivent dans cette formation avec un bac pour certains, une licence pour d'autres, il y a même un chirurgien. Pourtant quand ils arrivent ils ne sont plus rien, on les prend même parfois pour des analphabètes car ils ne parlent pas français alors cette formation c'est pour eux une restauration de leur identité."

Le diplôme va devenir national, une reconnaissance pour Claire Despierre, la responsable du D.U Français Langue Étrangère.

Ils viennent de Syrie, du Mali, d'Irak ou d'Albanie et sont réfugiés, demandeurs d'asile ou sous protection subsidiaire. Ils ont en commun d'avoir été contraints de tout abandonner. Alors ce diplôme c'est une nouvelle étape, et beaucoup de fierté pour Rami, 23 ans, originaire du Yémen et demandeur d'asile, "ça va me permettre d'entrer à l'université l'an prochain, j'ai fait une demande en IUT Informatique et j'attends la réponse. J'espère avoir la chance de continuer." 

De gauche à droite, Rami et Abdulaye, deux des diplômés de cette promotion 2019.
De gauche à droite, Rami et Abdulaye, deux des diplômés de cette promotion 2019. © Radio France - Stéphanie Perenon

C'est une porte ouverte pour nos projets" Abdulaye étudiant diplômé

Pour son camarade de promotion, Abdulaye, qui a quitté la Mali il y a un an, cette formation a été l'occasion de "reprendre confiance". Il entrevoit l'avenir de manière plus sereine, avec ce diplôme. Il a décroché récemment un contrat d'un mois en stage chez un patron en mécanique auto. Autour d'eux, les intervenants de la formation, sont tout aussi émus et fiers. Pascale Schaefer, les a accompagnés dans leur projets professionnels, "je suis très admirative, surtout quand on sait tous les obstacles auxquels ils ont dû faire face,  et toute la volonté qu'ils doivent déployer pour comprendre, s'accrocher et rester c'est admirable."

Juliana, l'une des diplômées de cette promotion dijonnaise 2019, à la Maison internationale à l'université de Bourgogne.
Juliana, l'une des diplômées de cette promotion dijonnaise 2019, à la Maison internationale à l'université de Bourgogne. © Radio France - Stéphanie Perenon

Des projets pour l'avenir, Juliana, 25 ans en a désormais beaucoup. La jeune femme qui a fui l'Albanie, a brillamment réussi elle aussi son diplôme. "C'est une grande émotion, une bonne émotion", dit elle dans un grand sourire, son diplôme dans les mains. "Je voudrais poursuivre en deuxième année de FLE pour améliorer encore mon niveau de français, et terminer mes études d'ingénieure en projet hydraulique. Je suis dans la bonne direction et j'espère pouvoir aller au bout."

Un diplôme bientôt national 

L'an prochain, ce diplôme va devenir national et s’appellera Diplôme d'université Passerelle "Etudiants en exils". Derrière ce changement de nom c'est surtout une reconnaissance pour tout le travail accompli ici à Dijon et dans d'autres universités. Ce nouveau diplôme doit ouvrir de nouveaux droits aux étudiants réfugiés et demandeurs d'asile avec la possibilité entre autres, d'être éligibles aux bourses et aux logements du CROUS. En attendant d'accueillir ces nouveaux étudiants , les diplômés de cette année savourent leur bonheur. "Avec ce diplôme on oublie tous les efforts et toutes les souffrances" 

Réécoutez le reportage ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu