Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rennes : les parents d'élèves dans la rue contre la réforme Blanquer

samedi 30 mars 2019 à 13:46 Par Maxime Bossonney, France Bleu Armorique

Ils étaient un peu plus d'un millier dans les rues de Rennes ce samedi 30 mars contre la réforme de l'Education nationale dite "projet de loi pour une école de la confiance". Une mobilisation nationale à l'appel des syndicats enseignants, mais avec beaucoup de parents d'élèves dans le cortège.

Plus d'un millier de personnes ont arpenté les rues de Rennes contre la réforme Blanquer
Plus d'un millier de personnes ont arpenté les rues de Rennes contre la réforme Blanquer © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

Ils étaient un millier à battre le pavé sous le soleil au départ de l'esplanade Charles de Gaulle ce samedi 30 mars. Le projet de loi "pour une école de la confiance" ne passe toujours pas auprès des enseignants, mais aussi auprès des parents, qui étaient très nombreux dans le cortège avec leurs enfants. En plus des pancartes et des banderoles, les poussettes aussi étaient de sortie.

"L’inquiétude est réelle, c'est pour l'avenir de mon fils au sein de l'école Républicaine" souligne Solène, maman du petit Ange qui est à ses côtés.  "Cette réforme c'est plus d'inégalités, et moins d'avenir pour nos jeunes" estime-t-elle.

D'autres dénoncent le manque d'information et de communication de la part de l'académie. "On essaye de récolter des infos au maximum, mais le dialogue c'est zéro" regrette Isabelle, membre de la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves)

Un constat partagé par Arnaud et Florence qui sont venus manifester avec leurs deux enfants. "Le souci c'est que sur certaines parties du texte il y a sujet à interprétation" explique Arnaud. "On voudrait que ce soit beaucoup plus tranché, plus clair".

Florence, elle, se satisfait de la mobilisation. Parents d'élèves et enseignants, c'est le même combat. "Il est capital que les parents se mobilisent autant que les profs" dit-elle. 

Des parents et aussi beaucoup d'enfants étaient présents dans le cortège - Radio France
Des parents et aussi beaucoup d'enfants étaient présents dans le cortège © Radio France - Maxime Bossonney

Les syndicats envisagent déjà de nouvelles journées d'actions dans les semaines à venir. Le texte du projet de loi doit être examiné au Sénat  mi-mai.