Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée 2017 : les changements attendus dans la Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'année scolaire n'est pas encore terminée pour les maternelles et les primaires mais la prochaine rentrée de septembre se prépare : de nouvelles classes, de écoles qui passent en CP à 12 et des communes qui repassent déjà à la semaine des 4 jours.

L'organisation des classes en maternelle et primaire va changer dans la Loire en septembre
L'organisation des classes en maternelle et primaire va changer dans la Loire en septembre © Maxppp - Maxppp

Il y aura des changements dans les écoles de la Loire en septembre : avec 13 classes supplémentaires à l'échelle du département (41 ouverture pour 28 fermetures) mais aussi des ajustements liées à la réforme du CP à 12 ou encore du possible retour à la semaine des 4 jours.

Le changement le plus d'actualité ce sont ces écoles qui vont passer à des classes de CP à 12 élèves comme l'a souhaité le président Macron. En divisant par deux les effectifs dans les quartiers les plus défavorisés pour permettre aux enfants un enseignement plus personnalisé. Toutes les écoles classées en REP +, c'est à dire en Réseau d'Education Prioritaire, vont pouvoir bénéficier de cette réforme. Il y aura donc 17 classes de ce genre à Saint-Étienne, 6 à la Ricamarie, 11 à Saint-Chamond. Jeremy Rousset est le secrétaire départemental adjoint du syndicat majoritaire SNUIPP-FSU. Pour lui le système n'est pas mauvais, à condition de l'élargir et de donner les moyens financiers de l'appliquer, en créant des postes.

Jeremy Rousset est le secretaire departemental adjoint du syndicat majoritaire SNUIPP-FSU

Autre changement, le retour à la semaine de 4 jours : les communes ont la possibilité si elles le veulent de s'y soumettre dès le mois de septembre. Une soixantaine de petites communes ont d'ores et déjà fait ce choix. Et c'est un nombre qui augmente chaque jour. Dans les grandes villes du département, il est plus difficile de tout changer aussi rapidement, donc rien ne devrait bouger.

Un CDEN, un Conseil Départemental de l’Éducation Nationale aura lieu mercredi (5 juillet) en Préfecture de la Loire pour valider définitivement ces chiffres et ces postes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess