Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

TÉMOIGNAGE - Rentrée 2019 : la première pour les jeunes professeurs qui débutent leur carrière

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

La rentrée au collège ou au lycée est un grand pas, un moment stressant... Surtout pour les jeunes professeurs qui entament leur carrière et qui vont devoir gérer une classe seuls pour la première fois de leur vie. C'est un statut particulier, découvrez des témoignages ainsi que quelques conseils.

Le collège Marcelle Pardé à Dijon
Le collège Marcelle Pardé à Dijon © Radio France - Sophie Allemand

Côte-d'Or, France

C'est la rentrée et pour certains jeunes enseignants, c'est aussi une première ! Ils viennent d'obtenir leur diplôme du CAPES et font leur première rentrée en tant que professeur. Ce lundi, pour la première fois, ils vont se retrouver seuls face à leur classe.  

Ces jeunes sont "professeurs stagiaires alternants", c'est-à-dire qu'ils donnent quelques heures de cours et continuent l'alternance à côté à "l'école des prof" : l'INSPE. Ils donnent cours, tout en suivant des cours et en rédigeant leur mémoire. Au sein de l'établissement, ils sont accompagnés par un autre professeur : un tuteur qui les conseille et peut venir les observer pendant leurs séances.   

Morgane va gérer deux classes de 6ème, accompagnée par sa tutrice

C'est le cas de Morgane Goeury, 22 ans, qui prend son poste en tant que professeure d'anglais au collège Pardé à Dijon ce lundi. Elle va avoir deux classes de sixièmes et donner neuf heures de cours par semaine, elle se prépare à entrer dans le grand bain.

Morgane a su en juillet qu'elle avait son CAPES, ça la rassure de commencer avec des sixièmes : " Je suis jeune et en plus les gens me disent souvent que je fais plus jeune que mon âge donc me retrouver face à des lycéens qui parfois font plus âgés que moi, je pense que cela aurait été plus difficile." Quand on lui demande si elle est prête, la jeune-femme reste hésitante "alors prête ... Je .. Oui, j'ai envie de me lancer;  c'est vrai qu'on appréhende beaucoup : j'ai déjà donné des cours, mais je ne me suis jamais retrouvée seule face à une classe, ce sera la première fois.

En fait on n'est jamais totalement prêt, mais il faut se lancer. Elle a anticipé et déjà préparé tous ses cours. Heureusement, une tutrice l'accompagne et la conseille. Pour ce premier cours, il faut : leur expliquer comment fonctionne l'anglais au collège et garder un esprit de "jeu", avec ces jeunes qui sortent à peine de l'enfance.

Delphine Pelletier est la tutrice de Morgane. Voici ses conseils pour réussir le premier cours de sa carrière :    

"Rester fidèle à soi-même ne pas entrer dans un rôle" : Delphine Pelletier

 Delphine Pelletier (à gauche) professeure d'anglais à Dijon et tutrice de Morgane Goeury (à droite) qui débute sa carrière de prof' - Radio France
Delphine Pelletier (à gauche) professeure d'anglais à Dijon et tutrice de Morgane Goeury (à droite) qui débute sa carrière de prof' © Radio France - Sophie Allemand

"C'est un sentiment partagé, on est le petit nouveau"

"J'ai déjà une idée du plan de classe que j’établirai à la rentrée, à voir comment les élèves réagissent et comment ça se passe," explique Paul Froidevaux, qui prend ses marques le jour de sa pré-rentrée. Âgé de 27 ans, il est prof de sciences physiques au collège des Lentillères à Dijon (430 élèves). 

Paul va enseigner deux classes de 4ème et deux classes de 6ème. En sortant de son premier repas à la cantine, il nous explique comment il vit ce premier jour... Presque la rentrée la plus stressante de sa vie, pleine d'imprévus : "on est le petit nouveau, un peu comme quand un nouveau camarade arrive dans une classe qui est déjà faite depuis un moment. Mais en tous cas ici les collègues sont très sympathiques, pas avares de conseils. On a visité les locaux, appris à utiliser le matériel, le logiciel pour entrer les notes ou faire l'appel : ce sont des choses qui s'apprennent sur le tas, mais qui se font assez bien.

"C'est un sentiment assez partagé" : Paul Froidevaux

Paul Froidevaux, professeur de sciences physiques au collège des Lentillères à Dijon  - Radio France
Paul Froidevaux, professeur de sciences physiques au collège des Lentillères à Dijon © Radio France - Sophie Allemand

Au total,  83 061 élèves font leur rentrée en Côte-d'or aujourd'hui; et 251 575 sur la totalité des quatre départements de l'académie de Dijon.

Choix de la station

France Bleu