Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée 2020 : en sport tout est possible ou presque

-
Par , France Bleu Isère

Parce qu'il posait des questions particulières de contact et de proximité, l'enseignement physique et sportif à l'école bénéficie en cette rentrée d'un protocole particulier de la part de l'Education nationale. Au grand soulagement des enseignants d'EPS.

Hand-ball, basket-ball, les sports collectifs sont possibles.. en extérieur
Hand-ball, basket-ball, les sports collectifs sont possibles.. en extérieur © Radio France - Corinne Duval

Certes les enseignants auraient aimé avoir plus tôt des précisions concernant la pratique de leur métier en cette rentrée 2020,  mais au moins sont-ils soulagés de reprendre "presque normalement" leur activité. "Pour l'instant - parce que malheureusement des choses peuvent changer en cours d'année - les équipes de profs d'EPS peuvent faire une programmation quasi normale", explique Alexandre Majewski, enseignants au collège Jean Ferrat de Salaise-sur-Sanne (Isère) et délégué syndical SNEP-FSU, qui se fait "une joie de retrouver les élèves après toute une période de confinement et de déconfinement qui a été compliquée". 

Une document "repères" de la part du ministère

La lecture, ce lundi 31 juillet du document "repères pour la reprise de l'éducation physique et sportive en contexte covid" (lire ci-dessous en intégralité), réclamé par les enseignants et publié sur le site du ministère, laisse de la marge pour la pratique du sport à l'école. En résumé il est demandé de veiller, certes, à ce que les groupes (classes) ne soient pas mélangés et à ce que les gestes barrières - et le port du masque pour les collégiens et lycéens - soit respectés dans la mesure du possible mais le document laisse la possibilité de pratiquer de nombreuses disciplines et de tomber le masque, y compris pour des séances de sports collectifs à l'extérieur. 

Du tennis de table plutôt que de la lutte...

Un protocole qui reste néanmoins "assez flou" estime Alexandre Majewski. Qui laisse en tout cas place à l'appréciation de chacune des équipes et de chacun des établissements, chargés de faire primer raison et bon sens. C'est ainsi qu'à Salaise-sur-Sanne "au collège Jean Ferrat, on s'est réuni ce matin (lundi 31 juillet) et avec le chef d'établissement on a décidé de garder le programme prévu, sauf pour deux disciplines : la lutte, et l'accrosport, discipline entre la gymnastique et le cirque, où l'on fait des pyramides et des choses comme ça. Nous allons remplacer ça par du tennis de table, qui est plus adapté aux circonstances". 

Le sport sorte de parenthèse dans des semaines de collège et lycée très "masquées"

Restent tout de même quelques difficultés ou charges telle la désinfection régulière des ballons, balles, raquettes et autres accessoires. Il faut également gérer une quasi absence de vestiaire : l'Education nationale recommande aux élèves d'être vêtus au préalable d'une "tenue adaptée" pour éviter au maximum de s'y retrouver et les équipements sont parfois carrément interdits par les collectivités propriétaires des gymnases. La plus grande incertitude règne également encore concernant le sport scolaire et ses compétitions. Malgré tout les enseignants d'EPS (Education physique et sportive) vont avoir dans leurs cours beaucoup plus de liberté que leurs collègues en classe. 

"Il y a un peu une incompréhension de la part des collègues d'autres disciplines explique même Alexandre Majewski, qui sont confrontés à un protocole beaucoup plus stricte : les élèves et les enseignants doivent porter le masque, il y a des sens de circulations, dans certains établissements les élèves vont rester dans la même salle et ce sont les enseignants qui tourneront...". La règle édictée par le ministère en cette rentrée c'est de respecter "au maximum" les contacts et les contacts non masqués. Toute la nuance est là et le sport va être, en collèges et lycées et en ce début d'année, une sorte de parenthèse dans des semaines très masquées et distanciées.

Le protocole sanitaire appliqué à la pratique sportive à l'école
Le protocole sanitaire appliqué à la pratique sportive à l'école - Education Nationale
 Le protocole sanitaire de la rentrée 2020 en EPS
Le protocole sanitaire de la rentrée 2020 en EPS - Education Nationale
 Le protocole sanitaire de la rentrée 2020 en EPS
Le protocole sanitaire de la rentrée 2020 en EPS - Education Nationale
 Le protocole sanitaire de la rentrée 2020 en EPS
Le protocole sanitaire de la rentrée 2020 en EPS - Education Nationale
Choix de la station

À venir dansDanssecondess