Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée à l'université de Nantes : masque obligatoire et un siège sur deux condamné dans les amphithéâtres

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le masque sera obligatoire sur l'ensemble du campus de l'Université de Nantes, qui prévoit d'offrir quatre masques réutilisables aux étudiants boursiers. Mais un siège sur deux sera aussi condamné dans les amphithéâtres pour respecter la distance d'un mètre entre chaque personne.

Le siège de l'Université de Nantes - illustration
Le siège de l'Université de Nantes - illustration © Radio France - Martial Cure

La rentrée se prépare à l'université de Nantes. Elle va s'échelonner entre le 31 août et le 16 septembre prochain, selon les disciplines, et les 37.000 étudiants vont pouvoir retrouver physiquement le campus après des mois à distance puisque l'université était fermée depuis le confinement. Mais ils devront respecter plusieurs mesures sanitaires :

  • Masques obligatoires, quatre masques offerts aux boursiers

Le masque sera obligatoire partout sur le campus. L'université prévoit d'offrir quatre masques réutilisables à chacun des 12.300 étudiants boursiers. Cela représente un budget d'environ 130.000 à 140.000 euros pour l'université.

  • Un siège sur deux condamné dans les amphithéâtres

La distanciation physique d'un mètre entre chaque personne devra aussi être respectée sur l'ensemble du campus, y compris dans les salles de cours. Et dans les amphithéâtres, un siège sur deux sera condamné. Si ça ne permet pas d'accueillir tout le monde, les étudiants devront alterner entre des cours en présentiel et des cours à distance. Et les règles de distanciation s'appliquent aussi dans les restaurants universitaires, mais ils vont élargir leurs horaires d'ouverture pour accueillir un maximum de monde.

  • Moins d'étudiants Erasmus, ou à distance

L'université de Nantes accueillera "deux fois moins d'étudiants étrangers" cette année, indique la présidente de l'université, Carine Bernault, et "l'accueil des étudiants étrangers dépendra des zones géographiques". Quant aux départs des étudiants nantais à l'étranger, "certaines universités partenaires nous ont déjà dit qu'elle n'accueilleraient pas d'étudiants, explique la présidente. Certains ont mis en place des formations à distance, mais évidemment ce n'est pas la même expérience pour nos étudiants que d'aller à l'étranger. Et d'autres l'ont reporté au deuxième semestre mais on n'est pas sûrs que le deuxième semestre permettra ces mobilités."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess