Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée dans les écoles : le mercredi sans classe dans plus de 9 communes sur 10

mercredi 29 août 2018 à 18:34 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Comme le permet un décret de juin 2017, de nombreuses communes ont décidé de revenir à la semaine de quatre jours de classe en cette rentrée. Il n'y aura plus d'école le mercredi matin dans 93% des communes de Meurthe-et-Moselle et 96% des communes vosgiennes.

Les écoles de Maxéville font exception puisqu'elles maintiennent la semaine de 4 jours et demi
Les écoles de Maxéville font exception puisqu'elles maintiennent la semaine de 4 jours et demi © Radio France - Isabelle Baudriller

Un changement s'annonce dans les écoles avec le retour à la semaine de quatre jours de classe en cette rentrée 2018.  Un décret du gouvernement, qui remonte à juin 2017, offre cette possibilité aux communes. Beaucoup d'entre elles n'ont pas eu le temps de se retourner pour la dernière rentrée mais cette année, après avoir consulté parents et enseignants, elles sont une très grande majorité à abandonner la semaine de quatre jours et demi : 93% des communes de Meurthe-et-Moselle et 96% des communes dans les Vosges, selon le rectorat. 

Retour aux quatre jours de classe notamment à Nancy, Toul, Pont-à-Mousson, Lunéville, Saint-Dié-des-Vosges, Remiremont, Neufchâteau. Epinal maintient ses rythmes aménagés. Dans le Grand Nancy, Maxéville conserve également les activités périscolaires dans ses 7 écoles et fait désormais figure d'exception. Tomblaine, pour sa part, adopte un système mixte pour ses 900 élèves : retour aux quatre jours dans les maternelles pour cause de fatigue des petits et maintien des quatre jours et demi dans les écoles élémentaires.

Un tiers des communes meurthe-et-mosellanes et un quart des communes vosgiennes avaient choisi le retour à la semaine de quatre jours dès la rentrée 2017.