Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une rentrée des classes pas comme les autres au collège "Lucie Aubrac Géants"

lundi 4 septembre 2017 à 16:32 Par Nicolas Joly, France Bleu Isère

Le 11 juin dernier, le collège Lucie Aubrac était la proie des flammes. Après six semaines de rénovation dans l'urgence les élèves peuvent faire leur rentrée au collège des Saules d'Eybens rebaptisé "Lucie Aubrac-Géants". France Bleu Isère s'est rendu sur place pour une émission spéciale en direct.

La rédaction de France Bleu Isère s'est rendue au collège "Lucie Aubrac-Géants" pour animer en direct cette rentrée 2017
La rédaction de France Bleu Isère s'est rendue au collège "Lucie Aubrac-Géants" pour animer en direct cette rentrée 2017 © Radio France - Léopold Strajnic

Eybens, France

"L'état d'esprit est très positif. Nous pouvons dire à tous «bienvenue au collège»", assure Martine Saint-Aman, principale du nouveau collège "Lucie Aubrac-Géants". Il faut dire que cette rentrée 2017 n'était pas gagnée d'avance. Après l'incendie le 11 juin dernier du collège Lucie Aubrac, il aura fallu six semaines de rénovation du collège des Saules d'Eybens à proximité pour fournir un lieu de cours aux quelques 350 élèves attendus cette année. "C'est très important que tout le monde soit ensemble pour réfléchir à l'avenir", affirme-t-elle.

Des locaux rénovés au pied levé

Le collège ainsi retapé, qui sent encore la peinture fraîche, n'a rien d'un établissement au rabais : "Il ne s'agit pas de quelque chose de provisoire ou de moindre qualité", déclare Jean-Pierre Barbier. Le président du conseil départemental de l'Isère, qui a investi 2,4 millions d'euros dans la rénovation express du collège des Saules alors inoccupé, se félicite de cette réussite : "Cette course a été gagnée grâce à la mobilisation des agents du département, de l'éducation nationale et des entreprises, qui ont travaillé d'arrache-pied." Le collège des Saules étant à l'origine impliqué dans un autre projet de rénovation, il sera mis à disposition des élèves pour une durée de 3 ans. "Nous sommes en dialogue avec le département pour savoir ce qu'il adviendra par la suite", affirme Isabelle Barbier de Reuille, secrétaire des parents d'élèves, "mais le nouveau collège est très beau".

Éviter la dispersion des élèves

L'un des principaux enjeux de cette rentrée 2017 était de ne pas répartir les élèves du collège Lucie Aubrac entre plusieurs établissements. "Si nous avions dû être séparés, nous l'aurions vécu comme un deuxième incendie", déclare Annie, agent d'accueil du collège parti en fumée en juin dernier. Ainsi, comme le précise la recteur de l'académie de Grenoble Claudine Schmidt-Lainé, "tout a été fait pour qu'il n'y ait pas de découpage. C'est une rentrée qui se déroule dans un climat serein." C'est donc tel un phénix que le collège "Lucie Aubrac-Géants" renaît de ses cendres, pour offrir une rentrée positive aux 98 sixièmes attendus dès 9h. Pour la professeur d'arts plastiques Katy Munoz, il faut permettre aux élèves d'aller de l'avant et qu'ils s'approprient tous ensemble leur nouveau collège : "Nous voulons réinvestir les lieux pour y mettre un peu de couleur."

"Si nous avions dû être séparés, nous l'aurions vécu comme un deuxième incendie" - Annie, agent d'accueil du collège Lucie Aubrac