Infos

Rentrée des classes mouvementée à Passa, dans les Pyrénées-Orientales

Par Marion Paquet et Stéfane Pocher, France Bleu Roussillon jeudi 1 septembre 2016 à 8:56

début de mobilisation devant l''école
début de mobilisation devant l''école © Radio France - Marion PAQUET

Ce jeudi 1er septembre, c'est la rentrée des classes. Les parents d'élèves de Passa, dans les Pyrénées-Orientales, ne perdent pas de temps et profitent de la venue de l'inspecteur académique pour manifester leur colère.

À Passa, dans les Pyrénées-Orientales, près de 200 personnes se sont rassemblées devant l'école de jeudi matin, ils réclament l'ouverture d'une quatrième classe.

L'école maternelle et primaire Achille Cadenat compte 84 élèves pour trois classes de plusieurs niveaux. Dans le détail ça fait 25 enfants pour le CP CM1 CM2, 27 pour les CE1 CE2 et 30 pour la classe de maternelle.C'est beaucoup trop pour les parents qui se sont mobilisés, avec des djembés et des maracas : "A l'heure où on nous parle de parcours individualisé et d'accompagnement personnalisé pour les élèves, explique Valérie, une maman, ça nous semble quand même aberrant, ahurissant de voir des classes avec des niveaux différents aussi chargées". "Pour certains enfants qui ont peut-être plus de difficultés que d'autres, comment porter un attention soutenue si effectivement il y a un nombre trop important ?" se demande une autre maman.

Les enseignants eux aussi se demandent comment ils vont pouvoir gérer autant d'élèves dans une même classe, sans compter ceux du nouveau lotissement, qui doivent arriver en cour d'année. "Déjà 25 élèves, c'est pas mal, estime Laurence Rigaud, la maitresse des CP CM1 et CM2. Quand on a une classe simple c'est correct mais avec trois niveaux, ça devient assez lourd."

"Nous avons aujourd'hui 84 élèves, c'est le maximum acceptable" explique Patrick Bellegarde, maire de Passa .

Une dizaine d'enfants sont attendus d'ici la fin de l'année d'après Patrick Bellegarde. Cette création est indispensable rétorque l'élu.

Mobilisation des parents à 8h30 - Radio France
Mobilisation des parents à 8h30 © Radio France - Marion Paquet

L'école, elle est déjà prête pour accueillir une nouvelle classe : "on a doublé la surface de l'école, explique le maire de Passa, Patrick Bellegarde, On avait trois classes, on en a six maintenant, donc ça devrait nous permettre de répondre assez facilement à cette augmentation de population."

Une demande légitime d'après l'inspection académique

C'est l'inspection académique qui aura le dernier mot. Pour Guy Billes, l'inspecteur du secteur, venu rencontrer parents et corps enseignant ce jeudi de rentrée, la demande d'ouverture d'une quatrième classe est légitime : "A partir du moment où la moyenne par classe dépasse les 28 élèves, on peut considérer, dans une école à trois classes avec de multiples niveaux, que les conditions d'enseignement commencent à être difficiles."

L'inspection académique devrait rendre sa décision lundi. Elle examine toutes les demandes des établissements après la rentrée. Il n'y a pas qu'à Passa que les écoles sont en demande de classes. A Saleilles par exemple, l'école a besoin d'un poste pour les maternelles, à plus de 30 élèves par classe en ce moment.

Le reportage à Passa

Partager sur :