Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée : des places encore disponibles en alternance !

jeudi 7 septembre 2017 à 9:11 Par Virginie Pironon, France Bleu Paris

Que les déçus, retardataires ou indécis se rassurent, il est encore temps de préparer son avenir. En Essonne, la Faculté des Métiers dispose encore de places dans des formations pré ou post-bac. Opter pour l’apprentissage avec des contrats à la clef, c’est le moment d’y penser !

Chaque année, la Faculté des Métiers de l'Essonne forme environ 3000 jeunes en apprentissage
Chaque année, la Faculté des Métiers de l'Essonne forme environ 3000 jeunes en apprentissage © Radio France - DR

Évry, France

Reportage à la Faculté des Métiers de l'Essonne de Virginie Pironon

Préapprentissage, CAP, Mentions complémentaires, Bac pro, BTS, Titres et Licences pro, BAC+5… la Faculté des Métiers de l’Essonne (FDME) offre encore de nombreuses opportunités en lien avec ses entreprises partenaires. Des formations gratuites (les apprentis sont même rémunérés de l’ordre de 25 à 75% du SMIC) disponibles dans de nombreux secteurs : administration-gestion, boulangerie, carrosserie, coiffure-esthétique, commerce, comptabilité, énergétique, hôtellerie-restauration, industrie, informatique.

La Faculté des Métiers de l'Essonne propose plus de 90 formations pré et post-bac. - Radio France
La Faculté des Métiers de l'Essonne propose plus de 90 formations pré et post-bac. © Radio France - DR

« L’apprentissage est vraiment une voie d’entrée privilégiée dans le monde de l’entreprise, explique Alain Bao, directeur du Centre de Formation. Les apprentis peuvent se réaliser sur le plan professionnel, accumuler plusieurs diplômes, ce qui permet de leur faciliter l’accès au monde du travail, et de leur ouvrir de belles perspectives de carrière. »

A 17 ans, Léa a déjà son CAP coiffure en poche. Elle entame cette année une mention complémentaire et vise de Brevet Professionnel (niveau bac). A terme, elle se verrait bien ouvrir son propre salon ou travailler sur des plateaux de cinéma. « Moi, l’apprentissage, ça m’a permis d’avoir confiance en moi, dit-elle tout sourire. Comme on est dans une entreprise, on est avec des grands, on n’est plus à l’école. Ils nous aident beaucoup, et franchement, c’est trop bien ! »

Malheureusement, l’apprentissage souffre encore trop d’idées préconçues. « J’espère que cette image va changer parce que c’est faux, s’insurge Anne-Marie Giroudon, responsable de la filière coiffure-esthétique.Quelqu’un qui a besoin de concret, qui a besoin de se confronter au monde industriel ou à celui de l’artisanat, il est bien pour l’apprentissage. Globalement, l’apprentissage reste une voie d’accès au travail qui est vraiment royale. »

Le public est invité à s’informer sur ces formations gratuites et rémunérées, accessibles de 15 à 30 ans, le jeudi 21 septembre 2017 de 17h à 20h sur les 3 sites de la Facultés des Métiers de l’Essonne : Evry, Massy et Bondoufle.