Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée des profs : les nouveaux ont le trac

mercredi 31 août 2016 à 11:11 Par Anne Domece et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse

C'est comme monter sur scène : faire ses premiers pas dans une classe, ça donne le trac. En ce jour de rentrée des enseignants, Mélanie Cervol en sait quelque chose. À 25 ans, elle fait sa première rentrée en qualité d'enseignante titulaire à Bollène. Elle s'occupera des CE1 de l'école des Tamaris.

Les enseignants préparent l'arrivée des élèves
Les enseignants préparent l'arrivée des élèves © Maxppp - maxppp

Bollène, France

Le réveil a sonné très tôt, ce mercredi, pour les 860.000 enseignants de France. Ils ont fait leur rentrée, un jour avant les élèves. Simple routine pour les plus expérimentés, jour de trac pour les petits nouveaux.

Mélanie Cervol s'est réveillée avec la boule au ventre. Cette jeune femme de 25 fait sa première rentrée en tant qu'enseignante titulaire. Après avoir réussi le concours il y a un an, elle a exercé à mi-temps, dans une école d'Orange, en qualité de stagiaire. La voilà propulsée cette année à l'école des Tamaris de Bollène (Vaucluse), où elle prend en charge la classe de CE1... et la direction de l'établissement.

"Les élèves testent les profs en permanence."

Elle a déjà élaboré une stratégie : laisser un peu de liberté le premier jour puis établir des règles précises. Séparer les bavards dès le début de l'année, garder de la distance tout en se laissant attendrir de temps en temps.

Sur l'emploi du temps aussi, le jeune maîtresse a élaboré une stratégie : étudier le français et les maths le matin, quand les enfants sont  plus attentifs... et consacrer l'après-midi au sport ou aux arts visuels.

Jean-Michel Le Ray a rencontré la jeune institutrice

En Vaucluse, près de 60 000 écoliers s'apprêtent à faire leur rentrée en primaire. Ils sont 22 500 au collège. Au total, tous niveaux et tous secteurs confondus (public et privé), quelque 100 000 élèves vont retrouver les salles de classe jeudi.