Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Rentrée en musique au collège de Marseillan

mardi 5 septembre 2017 à 5:29 Par Gaëlle Schüller, France Bleu Hérault

Le ministre de l'Education a souhaité pour cette rentrée scolaire que la musique entre dans les écoles, collèges et lycées. Sollicités pour chanter dès leur premier jour de cours, les élèves de 6ème du collège de Marseillan, d'abord méfiants, ont finalement trouvé l'idée "cool".

Une chanson  apprise dès le premier jour de collège.
Une chanson apprise dès le premier jour de collège. © Radio France - Gaëlle Schüller

Marseillan, France

Au collège de Marseillan, les élèves des quatre classes de 6e , rentrés un jour avant leurs aînés pour mieux prendre leurs marques, ont été surpris . Ce lundi matin, ils se sont tous retrouvés dans la cour de récréation pour chanter. Une manière de répondre positivement au souhait du ministre de l'Education de faire une rentrée sous le signe de la musique, vecteur de confiance en soi.

Ambiance joyeuse pour le premier jour de collège

Les enfants, au départ un peu intimidés de chanter devant les parents, les enseignants mais aussi le maire de Marseillan ont vite oublié leurs peurs pour le plus grand plaisir d'Armande Le Pellec Muller, rectrice d'académie.

Armande Le Pellec Muller. - Radio France
Armande Le Pellec Muller. © Radio France - Gaëlle Schüller

La musique a un effet très bénéfique sur la concentration, la mémorisation.

La rectrice d'académie de Montpellier.

Professeur de français au collège de Marseillan, Nathalie Maharibatcha reste sceptique quant à l'utilité d'une telle rentrée musicale.

L'idée est excellente mais la bonne volonté ne suffit pas. Les moyens sont nécessaires.

Nathalie Maharibatcha, prof de français au collège de Marseillan.