Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Rentrée : "Le distanciel ne remplace pas le présentiel" souligne la FCPE

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après trois semaines à la maison, les élèves de maternelle et de primaire retournent à l'école ce 26 avril 2021 en Alsace comme partout en France. Le protocole sanitaire est renforcé, mais la FCPE redoute les conséquences des fermetures de classes dès le premier cas de covid.

Le protocole sanitaire est renforcé pour la rentrée dans les écoles.
Le protocole sanitaire est renforcé pour la rentrée dans les écoles. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Retour à l'école ce lundi 26 avril pour les 178.000 élèves alsaciens de primaire et de maternelle, après 3 semaines à la maison. Olivier Terrien, élu FCPE 67 (Fédération des conseils de parents d'élèves), parent d'une fille en troisième au collège et d'un garçon en CM1 à l'école primaire se réjouit. "Le distanciel ne remplace pas le présentiel", souligne ce papa. Et les inégalités risquent de se creuser entre les familles, parce que certaines n'ont ni les moyens, ni les compétences pour accompagner leurs enfants.

C'est d'ailleurs ce qui fait tiquer la FCPE face au protocole sanitaire renforcé. Pour cette rentrée, les classes seront notamment fermées dès le premier cas de covid. "Devoir s'occuper du jour au lendemain des enfants c'est très difficile pour certains parents", rappelle Olivier Terrien. "Il faudrait faire plus de cas par cas et essayer d'ouvrir des classes pour les parents qui n'ont pas de solution."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess