Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée : les quatre chantiers de l'école à Cherbourg-en-Cotentin

-
Par , France Bleu Cotentin

A quelques jours de le rentrée scolaire, revue d'effectifs des grands chantiers dans les écoles de Cherbourg-en-Cotentin. Des travaux qui s'articulent autour de quatre grands axes : sécurité, inclusion, développement durable et bien sûr crise sanitaire.

Les marquages au sol ont été refaits dans toutes les écoles pour cette rentrée à Cherbourg-en-Cotentin
Les marquages au sol ont été refaits dans toutes les écoles pour cette rentrée à Cherbourg-en-Cotentin © Radio France - Pierre Coquelin

A Cherbourg-en-Cotentin, environ 5400 élèves vont faire leur retour en classe mardi 1er septembre dans 43 écoles maternelles et primaires.  Pour assurer le meilleur accueil possible des enfants, des chantiers ont été réalisés cet été ; d'autres le seront aux prochaines vacances de la Toussaint. Budget total : 1, 5 millions d'euros. 38 établissements sont concernés.

Covid : vigilance, mais pas psychose

L'un des gros chantiers pour la rentrée, c'est l'ensemble des aménagements liés à la crise sanitaire. Les marquages au sol réalisés en urgence en mai ont été refaits pour une meilleure visibilité. ça concerne à la fois les marquages en extérieur, dans les cours, mais aussi en intérieur, notamment les fléchages pour les flux de circulation dans les établissements. Le gros challenge, c'est la restauration scolaire. La consigne, c'est d'éviter les brassages d'élèves et les transports. "Sur certaines écoles, nous n'avions pas de cantine. Donc on devait emmener des enfants d'une école vers une autre. On a voulu supprimer ça", explique Dominique Hébert, adjoint en charge de l'éducation. Cherbourg-en-Cotentin a donc décidé d'installer des salles de restauration provisoires : il s'agit soit d'extensions soit de créations via des préfabriqués. "L'idée, c'est d'adapter nos locaux pour assurer la sécurité des enfants", note Dominique Hébert. A l'école des Courlis de Querqueville par exemple, une salle de restauration de 124 m2 et un espace cuisine de 16 m2 pour le réchauffage, la mise à froid des repas et le lavage de la vaisselle ont été amenagés. Cet espace doit accueillir une centaine d'élèves. Au total, ces mesures Covid représentent un budget de 79000 euros, dont 43000 de location de bungalows sur deux ans. "On a eu le temps de se préparer avec l'expérience du printemps. Il faut aborder les choses de manière sereine", continue l'élu.

Une meilleure sécurisation des établissements

Depuis 2016, la ville de Cherbourg-en-Cotentin poursuit la sécurisation de ses bâtiments visant à prévenir toute tentative d'intrusion dans les écoles. Ainsi, de nouveaux portails et des clôtures ont été posés à l'école Jean-Jaurès de Cherbourg, et aux groupes scolaires Emile-Zola et Jean-Zay de Tourlaville. Ce dernier est désormais équipé d'une alarme dite PPMS (plan particulier de mise en sécurité). Coût de l'opération : 60000 euros. 

L'école élémentaire François-Mitterrand d'Equeurdreville-Hainneville va bénéficier d'une classe autisme
L'école élémentaire François-Mitterrand d'Equeurdreville-Hainneville va bénéficier d'une classe autisme © Radio France - Pierre Coquelin

Une classe autisme à Equeurdreville-Hainneville

Depuis 2014, Cherbourg-en-Cotentin dispose d'une classe maternelle pour enfants autistes à l'école Robert-Doisneau de Cherbourg. Dès cette rentrée, la commune propose également une classe en élémentaire, située à l'école François-Mitterrand d'Equeurdreville-Hainneville. La commune permet donc aux enfants autistes d'avoir une continuité d'enseignement jusqu'aux portes du collège. Un dispositif qui s'inscrit dans une démarche à la fois nationale et départementale (la Manche étant territoire labellisé 100% inclusif). La classe se compose de deux salles, pour permettre notamment de mettre un élève au calme si besoin. L'aménagement des salles a été adapté à la particularité de ces enfants, à leur hypersensibilité sensorielle : murs peints d'une couleur assez neutre, changement des sols, des éclairages Led permettant une ambiance plus tamisée, ou encore tableau interactif. Entre les travaux, l'achat de matériel et de mobilier, le budget s'élève à 42.000 euros. Cette classe permet d'accueillir jusqu'à dix élèves

Des écoles économes en énergie

Cet été, plusieurs établissements scolaires ont bénéficié de travaux visant des économies d'énergies :

  • isolation des plafonds à l'école du Bois de Querqueville
  • changement du chauffage, suppression des chaudières au fioul des écoles Jules-Ferry et Joseph-Bocher d'Equeurdreville-Hainneville
  • remplacement des menuiseries au groupe scolaire Emile-Zola de Tourlaville
  • remplacement de radiateurs à l'école maternelle Les Tournesols de Cherbourg-Octeville

Des chantiers de remplacement de menuiseries en aluminium à l'école Paul-Nicolle de Cherbourg-Octeville et des deux rotondes de l'école Jules-Ferry d'Equeurdreville-Hainneville débuteront à la mi-octobre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess